Buffalo met la main sur Colin Miller

Embed from Getty Images

Les Golden Knights continuent de faire de la place sur leur masse salariale. Après Erik Haula, c’est au tour de Colin Miller de changer d’adresse. Le défenseur droitier passe aux Sabres de Buffalo. Il lui restait trois ans à son contrat qui comporte un impact salarial de 3,875 M$, ce qui ramène Vegas très près du plafond salarial.

L’équipe doit toutefois signer Nikita Gusev ainsi qu’un gardien substitut, donc ils doivent continuer à faire de la place même s’ils pourront placer le contrat de David Clarkson sur la liste des blessés au début de la saison. C’est quand même deux bons pas en avant qu’ils viennent de prendre et ils ont soudainement plus de marge de manœuvre.

Les Sabres ont payé un bon prix pour faire l’acquisition de ses services. Ils ont envoyé un choix de deuxième ronde en 2021 ainsi qu’une sélection de cinquième tour en 2022 à Vegas. Ce n’est pas un choix de premier tour, mais c’est quand même un bon risque considérant que les Sabres n’ont pas nécessairement été une puissance au cours des dernières années.

En le repoussant à 2021, les Sabres se donnent plus de temps pour se relever dans une division Atlantique assez relevée avec le Lightning, les Leafs, les Bruins, les Panthers et le Canadien, qui seront tous dans la course aux séries d’ici là, mais c’est un pari à prendre.

Ceci étant dit, Colin Miller est un défenseur droitier qui a démontré une facilité à jouer un rôle de profondeur et qui pourrait très bien être un solide gars de deuxième paire. Si ça s’avère vrai, c’est un prix raisonnable pour un atout de cette qualité, d’autant plus qu’il est sous contrat avec un impact gérable pour trois autres saisons. Avec le manque de profondeur sur le marché des agents libres en ce qui concerne les défenseurs, certains clubs vont se mordre les doigts de ne pas avoir payé le prix même si c’est un petit risque pour Buffalo.