Brad Marchand continue de se moquer des journalistes

LNH

En plus d’être assez habile sur une patinoire, Brad Marchand a un talent indéniable pour attirer l’attention.

En ne parlant presque pas aux journalistes, l’attaquant des Bruins a fait beaucoup jaser après l’élimination des Blue Jackets mardi.

Certains ont trouvé la situation drôle. D’autres ont plutôt trouvé que Marchand manquait de respect envers les médias et les fans en refusant de répondre sérieusement à des questions légitimes.

Mercredi, la peste des Bruins était l’un des joueurs à s’adresser aux journalistes à la veille du début de la finale de l’Est.

Il a encore une fois décidé d’être peu loquace pour toutes les questions portant sur la série entre Boston et Columbus. À chaque fois qu’on l’interrogeait sur la série précédente, Brad Marchand répondait simplement : «We’re on to round 3».

 

Hommage à Bill Belichick?

Est-ce une consigne d’équipe de ne pas revenir sur le passé et de se concentrer sur la prochaine série? Peut-être…

Une autre possibilité, c’est que Brad Marchand a décidé d’imiter une autre personnalité sportive de la région de Boston.

En 2014, l’entraîneur des Patriots Bill Belichick avait utilisé la même technique, alors qu’il avait répondu «We’re on to Cincinnati» à 5 questions d’affilée.