André Burakovsky est échangé au Colorado

Embed from Getty Images

L’Avalanche était l’équipe que plusieurs dirigeants de la LNH surveillaient de près parce qu’ils ont plus de masse salariale que n’importe qui dans la ligue, ce qui faisaient d’eux des candidats pour une offre hostile. Ils le feront peut-être encore, mais le premier agent libre avec restriction qu’ils ont obtenu a été via transaction.

Il s’agit d’André Burakovsky, anciennement des Capitals. Ils ont fait son acquisition vendredi après-midi en retour d’un choix de deuxième ronde et du choix de troisième tour qu’ils venaient d’obtenir dans l’échange de Carl Soderberg.

André Burakovsky est un joueur intrigant puisqu’il y a deux ans, il était vu comme l’un des meilleurs jeunes joueurs de la ligue, mais ça ne s’est pas matérialisé au cours des dernières saisons à Washington. Il a enregistré 12 buts et 13 passes au cours de chacune des deux dernières saisons, ce qui est très peu pour un joueur qui avait un impact salarial de 3 M$ au cours de ces campagnes.

C’était encore pire pour Washington puisqu’il a gagné 3,25 M$ cette année et c’est là-dessus que son offre qualificative était basée. C’est aussi un joueur qui a droit à l’arbitrage et les Capitals n’aimaient visiblement pas comment les négociations se déroulaient. Comme c’est un club qui doit faire très attention à chaque $ dépensé, il ne faut pas se surprendre qu’il soit échangé dans cette situation.

À cause de leur situation salariale, le Colorado n’est pas une destination surprise non plus. Ils ont de la place pour prendre une chance sur un jeune joueur talentueux en attente que son potentiel se développe. Si ça arrive, et il risque d’avoir l’opportunité de le faire, ils ajoutent un morceau très important à leur jeune noyau et si ce n’est pas le cas, ils ont payé un prix très raisonnable pour l’amener dans l’organisation et il n’a pas pris la place à personne.