Anders Lee restera avec les Islanders

LNH
Embed from Getty Images

Cette année, les Islanders ne perdront pas leur capitaine sur le marché des agents libres. Après avoir raté leur coup avec Artemi Panarin, ils se sont retournés vers Anders Lee, qu’ils ont signé. Ce dernier a annoncé la nouvelle de façon originale sur Twitter en incluant une séquence du film Wolf of Wall Street où le personnage de DiCaprio dit qu’il ne quitte pas.

C’est un contrat de sept ans qui comprend un impact salarial de 7 M$. N’ayant pas signé le joueur avant minuit hier soir, les Islanders avaient perdu le droit de lui offrir la huitième année. Comme il voulait rester en place, ils ont aussi pu éviter de le payer aussi cher que certaines offres qui flottaient au cours des dernières heures, même si on est très loin d’une aubaine dans son cas.

C’est rare qu’on le dit le 1er juillet, mais c’est une bonne nouvelle pour le Canadien de rater son coup avec l’un des principaux agents libres. Anders Lee n’est pas un mauvais joueur de hockey, mais il sera clairement surpayé à cause de la qualité du marché et il aurait probablement demandé encore plus cher à Montréal pour déménager. À long terme, cette absence de signature est probablement une meilleure nouvelle pour l’équipe que l’offre hostile à Sebastian Aho (si les Hurricanes l’accotent).

Anders Lee est quand même un bon joueur de hockey. Ce n’est pas parce qu’il sera bien payé qu’il est mauvais. C’est quand même un gars qui a marqué 102 buts pour les Islanders au cours de ses trois dernières saisons. C’est aussi un bon gars dans le vestiaire alors qu’il a reçu le titre de capitaine. C’est juste que ce n’est pas nécessairement un joueur qui va trouver le moyen de justifier son impact salarial de 7 M$ après les trois premières années du contrat.