Alain Vigneault est le nouvel entraîneur des Flyers

Embed from Getty Images

En fin d’après-midi lundi, les Flyers ont annoncé qu’Alain Vigneault allait être leur nouvel entraîneur-chef. Selon Pierre LeBrun, c’est un contrat de cinq saisons d’une valeur de 25 M$. Le coach québécois n’avait pas de poste dans la LNH cette saison, mais il sera en charge de l’équipe canadienne lors des championnats mondiaux. Il reste tout de même dans une division qu’il connait bien puisqu’il était à la barre des Rangers jusqu’à la dernière saison.

New York l’avait congédié parce qu’ils voulaient aller dans une autre direction avec leur reconstruction et que Vigneault est plus reconnu comme un entraîneur pour une équipe à maturité plutôt qu’une formation en transition. Sa réticence à faire jouer les plus jeunes joueurs était souvent mise de l’avant pour expliquer cette réputation.

Ça rend son embauche à Philadelphie un peu étrange puisque c’est une autre formation jeune. Ceci dit, ils ont renvoyé Ron Hextall parce qu’il ne voulait pas monter Carter Hart parce qu’il voulait être certain de ne pas nuire à son développement, donc ce n’est pas comme s’ils étaient trop patients non plus. S’ils veulent vraiment recommencer à foncer, l’arrivée d’Alain Vigneault est beaucoup plus facile à comprendre.

Après tout, sa feuille de route est plutôt impressionnante. Non seulement il a un Jack Adams en poche, mais il vient aussi au 12e rang de l’histoire de la LNH chez les entraîneurs avec 648 victoires. Il pourrait d’ailleurs rejoindre le top 10 l’an prochain. Vigneault s’est aussi rendu en finale de la Coupe Stanley à deux reprises et il n’était qu’à une victoire de la Coupe avec les Canucks en 2011. Ses preuves sont donc faites et les Flyers espèrent visiblement qu’il vienne donner un électrochoc à une formation qui n’a pas gagné une série depuis 2012.