4 éléments à retenir du repêchage 2020 de la LNH

LNH

La première ronde du repêchage de la LNH s’est déroulée virtuellement mardi soir.

On a eu droit à quelques sélections surprenantes, mais aussi quelques moments émotifs.

Il y a aussi plusieurs éléments à retenir du premier tour de cet encan hors de l’ordinaire.

1 – Quinton Byfield marque l’histoire

Il y a environ un an, certains observateurs croyaient qu’Alexis Lafrenière ne serait réclamé qu’au second rang. La dernière année a permis au Québécois de s’établir en tant que premier choix incontesté. Celui qui lui soufflait dans le cou l’an dernier, c’est le colosse Quinton Byfield.

Le joueur de centre a finalement été réclamé au deuxième échelon, par les Kings. Byfield est du même coup devenu le hockeyeur noir repêché le plus tôt dans toute l’histoire de la LNH. Un accomplissement que s’est empressé de souligner l’attaquant des Sharks Evander Kane.

2 – Une grande soirée pour le Canada

Le Canada était il n’y a pas si longtemps la puissance incontestée du hockey. Les programmes de développement de plusieurs autres pays ont toutefois pris du gallon au cours des dernières décennies.

On a vu le résultat de cette situation hier, alors que deux joueurs allemands ont été réclamés en première ronde, pour la première fois de l’histoire de la LNH. Il s’agit de Tim Stuezle (Sénateurs, 3e rang) et Lukas Reichel (Blackhawks, 17e rang). On a aussi un joueur autrichien, Marco Rossi, qui a été réclamé au 9e échelon.

Malgré cette belle diversité, le Canada a fait un retour en force cette année. En effet, pas moins de 19 joueurs nés au Canada ont été sélectionnés hier. Il s’agit du plus haut total en première ronde depuis 1988. L’encan 2020 arrive à égalité avec celui de 2003, durant lequel 19 joueurs canadiens avaient également été repêché au premier tour.

  • 19 Canadiens
  • 4 Russes
  • 2 Allemands
  • 2 Suédois
  • 2 Américains
  • 1 Autrichien
  • 1 Finlandais

Par ailleurs, un total de 19 joueurs issus d’une ligue canadienne ont été sélectionnés.

  • OHL – 7
  • WHL – 7
  • LHJMQ – 5

3 – Le choix des Jets a failli être transigé

Certains pensaient que le Canadien échangerait son 16e choix total. Finalement, le tricolore a conservé sa sélection et a mis le grappin sur le défenseur Kaiden Guhle.

Selon Darren Dreger, le 10e choix est quant à lui passé près d’être transigé. Selon l’analyste de TSN, Kevin Cheveldayoff a reçu plusieurs offres, dont une juste avant le tour de parole de Winnipeg.

Le directeur général des Jets aurait toutefois refusé de bouger lorsqu’il a réalisé que Cole Perfetti était toujours disponible.

D’ailleurs, Jesse Pollock de TSN a souligné la sélection de Perfetti avec un tweet qui a certainement ravi les fans du rappeur Eminem.

4 – Bergevin et Timmins ont appris leur leçon

L’an dernier, plusieurs partisans croyaient que le CH avait laissé leur liste d’espoirs être filmée lors du repêchage.

Le tricolore avait finalement remis les pendules à l’heure en assurant que ce n’était pas le cas.

Hier, Marc Bergevin et Trevor Timmins se sont assurés qu’il n’y ait aucune théorie de la sorte. Les papiers sur le bureau du Canadien ont été complètement brouillés.