27 jan. // La saison difficile de P.K. Subban affecte l’avantage numérique des Devils

LNH
Embed from Getty Images

On le sait, les Devils connaissent une saison très difficile. Ils occupent présentement l’avant-dernier rang de l’Est, devançant seulement les Red Wings, alors que plusieurs les voyaient en séries en début de saison. Cette performance a coûté les postes de l’entraîneur et du DG. Ça a aussi donné un solide coup à la réputation de P.K. Subban, qui a été rattrapé par ses problèmes au dos.

Une récolte de 11 points en 49 matchs illustre bien la saison décevante de P.K. Subban, mais ce n’est pas la statistique la plus dommageable en ce qui concerne sa performance cette saison. C’est Dimitri Filipovic d’ESPN qui a relevé lundi soir qu’avec P.K. Subban sur la glace en avantage numérique, les Devils ont accordé plus de buts qu’ils en ont marqué. Ils perdent 4-3 pendant ces 120 minutes de jeu. C’est littéralement l’inverse d’un avantage pour le New Jersey, qui a le deuxième pire taux de réussite de la LNH derrière les Sénateurs, qu’ils affrontaient lundi.

Ottawa a d’ailleurs marqué deux fois en désavantage numérique pour forcer la tenue d’une fusillade, que les Devils ont gagné pour les rejoindre au classement. Les deux buts à court d’un homme des Sens vont faire jaser, surtout qu’ils mènent la LNH dans cette statistique avec 10 cette saison, mais c’est leur premier but qui a attiré mon attention grâce à la belle touche de Brady Tkachuk. Ce dernier s’est d’ailleurs battu avec P.K. Subban dans ce match.

Le but de la soirée appartient toutefois à Jamie Benn, qui a donné la victoire de 3-2 aux Stars en prolongation avec son deuxième de la soirée. Steven Stamkos a également marqué deux fois dans ce match. Sur le but gagnant, Benn a intercepté la passe de relance du Lightning au vol avant de battre le dernier joueur de Tampa et Vasilevskiy. Ça augmente le coussin des Stars à six points pour la dernière place donnant accès aux séries dans la Centrale.

À Vancouver, Thatcher Demko a levé son jeu d’un cran avec une prestation de 36 arrêts pour permettre aux Canucks de battre les Blues 3-1. Son plus beau est celui ci-dessous contre Jaden Schwartz en fin de troisième période. C’est une neuvième victoire de suite pour les Canucks à la maison. Ça égale un record de franchise établi en 1992. J.T. Miller a été le seul à battre Jake Allen, mais il l’a fait deux fois. Son prochain sera son 20e de la saison.

Patrick Marleau a marqué le but gagnant pour les Sharks dans un gain de 4-2 contre les Ducks. Il a marqué deux fois dans ce match et son premier était son 1100e point en carrière avec San Jose. Son deuxième lui donne une 22e saison consécutive avec au moins 10 buts. Gordie Howe est le seul à avoir fait mieux avec 24.

Même s’ils se sont replacés depuis l’arrivée de Sheldon Keefe, les Leafs doivent encore faire leur place en séries. Lundi soir, ils ont démontré leur talent offensif avec une victoire de 5-2 contre les Prédateurs, mais malgré ce résultat, ils sont encore à deux points d’une place en séries. Au moins, Rasmus Sandin en a profité pour marquer son premier but en carrière dans la LNH.

Dans le calepin

  • Marcus Hogberg a arrêté 92% des rondelles dans 4 de ses 5 derniers départs. Il a une fiche de 1-0-4 dans ces parties.
  • Il a fait 50 arrêts contre les Devils, ce qui est un nouveau record d’équipe pour un gardien recrue.
  • Erik Karlsson a eu besoin de 730 matchs pour se rendre à 600 points en carrière. 10 défenseurs l’ont fait plus rapidement que lui dans l’histoire de la LNH.
  • Auston Matthews est le premier joueur des Leafs à se rendre à 35 buts en 50 matchs ou moins depuis 1993-94 (Andreychuk et Clark).
  • Les Leafs ont marqué quatre buts dans leurs sept derniers matchs sur la route. Ça égale le record d’équipe qui n’avait pas été réussi depuis 1983.
  • Jakub Vrana a la troisième plus longue séquence active de matchs avec au moins un point. Il est rendu à 9. Patrick Kane (11) et Mike Hoffman (10) le devancent pour le moment.