27 fév. // Mikael Granlund brise le cœur des Flames

LNH
Embed from Getty Images

La course aux séries folle dans l’Ouest a ajouté un niveau de piquant jeudi soir alors que les deux équipes qui occupent présentement les dernières places donnant accès aux séries, les Flames et les Prédateurs, ont connu une fin de match de fou. On va se rappeler de Mikael Granlund, mais Andrew Mangiapane a lancé le bal en donnant une avance de 3-2 à Calgary avec 43 secondes à faire.

Mikael Granlund a toutefois attendu un peu plus longtemps pour soulever la foule à Nashville. L’attaquant des Preds a forcé la prolongation avec un petit dixième de seconde à faire au temps réglementaire. Encore pire, Granlund en a rajouté en prolongation en marquant le but gagnant.

C’est seulement la quatrième fois dans l’histoire de la LNH qu’un joueur marque le but égalisateur à moins de 10 secondes de la fin avant d’inscrire le but gagnant en prolongation. Marian Gaborik avait été le dernier à le faire dans les séries de 2014.

Évidemment, les Flames se seraient passés des exploits de Mikael Granlund, mais ils ne sont pas les seuls. Les Jets, le Wild et les Coyotes sont tous à trois points ou moins des séries et ce deux points supplémentaire de Nashville leur complique passablement la vie.

Sans l’exploit historique de Mikael Granlund, l’histoire de la soirée dans la LNH serait celle de Bobby Ryan (et c’est probablement encore le cas). À son premier match à Ottawa après être entré dans le programme d’assistances des joueurs de la LNH, Ryan a inscrit un tour du chapeau dans une victoire de 5-2 des Sénateurs. C’est le genre d’histoire que l’on voit habituellement dans les films.

Les Prédateurs ne sont pas les seuls à avoir volé un deux points en prolongation jeudi soir. Vince Dunn a forcé la prolongation avec moins de deux minutes à faire au match entre les Blues et les Islanders et Colton Parayko a complété le tout pendant cette période supplémentaire. Jean-Gabriel Pageau a marqué un deuxième but à son deuxième match avec New York.

L’un des buts les plus uniques de la soirée a été marqué par Charlie Coyle, qui a jonglé la rondelle pour tromper la vigilance de Ben Bishop dans une victoire de 4-3 des Bruins contre les Stars. Avec 31 arrêts, Jaroslav Halak a récolté la victoire dans un sixième départ de suite.

La saison des Red Wings est tout simplement infernale et ça s’est poursuivi avec la 20e défaite de suite de Jimmy Howard. Ils ont perdu 7-1 contre le Wild. Au moins, ils ont Lafrenière pour les faire rêver et Anthony Mantha, qui est revenu au jeu. D’ailleurs, c’est lui qui a marqué le seul but des siens sur un bel exemple d’anticipation.

Notamment grâce à un tour du chapeau de Dominik Kubalik, les Blackhawks ont remonté le Lightning avec cinq buts de suite en troisième période en route vers un gain de 5-2. C’est la première victoire des Hawks à Tampa depuis 2009. C’est aussi un quatrième revers de suite pour le Lightning, qui est confortablement installé au deuxième rang dans l’Atlantique.

Le match entre les Panthers et les Leafs était crucial pour la course aux séries. Avec une victoire de 5-3, Toronto s’est créé un coussin de quatre points sur la Floride. On a vu une première période complètement folle dans cette partie avec un total de six buts. C’était 3-3.

Dans le calepin

  • Selon Bob McKenzie, ce n’est pas impossible que la transaction Ladd/Parise soit revisitée cet été.
  • Patrik Laine n’a pas terminé le match des Jets à cause d’une blessure au bas du corps.
  • Connor Hellebuyck a obtenu son cinquième blanchissage de la saison dans ce match. C’est un sommet dans la LNH à égalité avec Fleury et Merzlikins.
  • Les Blue Jackets n’ont qu’une victoire au cours de leurs 10 derniers matchs. Cette mauvaise séquence arrive au même moment que la blessure de Seth Jones.
  • Les Rangers ont gagné leur neuvième match de suite sur la route. Ils ne sont qu’à trois du record de la LNH. Ça les a aussi replacé pour la course aux séries puisqu’ils n’ont que deux points de retard sur la dernière place donnant accès au tournoi printanier.
  • Mika Zibanejad a marqué dans les six derniers matchs des Rangers.
  • Quinn Hughes a battu un record de franchise avec sa 43e mention d’aide comme défenseur recrue.