26 nov. // Corey Crawford stoppe la bonne séquence des Stars

LNH
Embed from Getty Images

Après un lent début de saison causé par leur panne offensive, les Stars de Dallas se sont replacés avec une séquence de 14-1-1 en 16 parties. Cette séquence a toutefois pris une pause à Chicago mardi soir alors que Corey Crawford et les Blackhawks les ont blanchi 3-0. Au total, le gardien québécois a effectué 32 arrêts pour obtenir son 26e blanchissage en carrière.

C’est donc dire que le but gagnant de ce match a été marqué par Brandon Saad sur un jeu préparé à partir d’une mise en jeu qui a quelque peu avorté. Ce qu’on note surtout au niveau offensif, c’est que Patrick Kane a poursuivi sa séquence de matchs avec au moins un point à 13 parties. Il l’a fait en marquant le but d’assurance sur l’avantage numérique en milieu de troisième période.

Le premier but de Jesper Boqvist dans la LNH a été un peu controversé puisque le Wild l’a contesté pour hors-jeu alors que c’est Wayne Simmonds qui l’a entré en zone avec un bâton qui semblait assez élevé. Le Wild a quand même gagné ce match 3-2 dans ce qui était la première défaite de Louis Domingue avec les Devils. Ryan Suter a obtenu deux points dans la victoire.

Dans le calepin

  • Anthony Mantha sera absent pour quelques semaines. Il s’est blessé au bas du corps, mais il n’aura pas besoin d’une opération.
  • Alec Martinez manquera de deux à quatre semaines après avoir été opéré au poignet. Il avait subi une lacération en plongeant pour arrêter un but et une artère avait même été touchée.
  • Marc-André Fleury est à l’écart des Golden Knights pour des raisons personnelles. C’est Garret Sparks qui se mérite le rappel.
  • Dylan Strome a manqué le match des Blackhawks parce qu’il suit le protocole des commotions cérébrales.
  • Erik Cernak a été suspendu deux matchs pour son geste à l’endroit de Rasmus Dahlin.
  • Après son autre bonne performance contre le Canadien, David Pastrnak est rendu à 23 buts en 24 matchs. Le dernier joueur à avoir fait mieux en début de saison est Mario Lemieux en 1992.
  • Brad Marchand est aussi devenu le quatrième joueur des Bruins lors des 45 dernières années à se rendre à 40 points en 24 matchs ou moins. Il rejoint ainsi Adam Oates, Phil Esposito et Bobby Orr.