25 oct. // Les Islanders et les Jackets continuent de faire mentir les experts

LNH
Embed from Getty Images

Les prédictions avant le début de saison sont un classique pour tous les experts et les fans. Un autre classique est de prédire du changement dans les équipes qui vont se qualifier pour les séries. Plus souvent qu’autrement, les équipes choisies pour surprendre sont assez variées, mais celles qui sont sélectionnées pour être les nouveaux exclus sont plus unanimes.

Par exemple, cette année dans l’Est, que ce soit pour prédire un retour des Rangers, Devils, Sabres, Panthers ou Canadiens, les deux organisations les plus souvent écartées des séries dans les prédictions étaient les Islanders et les Blue Jackets à cause du manque de talent perçu dans leur alignement. Si ça n’avait pas empêché New York de gagner la division l’an passé, c’était un nouveau facteur pour Columbus, qui a vu leurs vedettes les quitter pour des marchés plus attrayants cet été.

Le problème, c’est que les deux franchises ne veulent pas coopérer. C’est encore trop tôt dans la saison pour prendre les positions au classement sérieusement, mais les deux occupent quand même une place en séries actuellement. Ce qui est encore plus encourageant pour eux c’est qu’ils connaissent de bons moments récemment. Les Blue Jackets ont obtenu au moins un point au classement dans leur six derniers matchs (4-0-2) tandis que les Islanders ont gagné leurs cinq derniers matchs. Ces séquences ne sont pas suffisantes pour leur assurer une place en séries, mais elles sont assez pour démontrer au reste de la LNH qu’ils ne céderont pas leur place en séries aussi facilement que certains auraient cru.

En plus, les Jackets ont la chance de voir Sonny Milano, qui est finalement capable d’exprimer son talent offensif spectaculaire au plus haut niveau.

Les Flyers sont l’une des équipes qui veulent subtiliser leur place en séries, mais ils n’ont gagné que deux de leurs six premiers matchs. Heureusement, ça semble se replacer avec une deuxième victoire de suite jeudi soir (4-1 contre les Hawks). En plus, leurs gros canons débloquent finalement alors que Claude Giroux et James Van Riemsdyk ont marqué leur premier de l’année dans cette rencontre. Le but de JVR était particulièrement spectaculaire.

La beauté avec Connor McDavid, c’est qu’il n’a pas besoin de marquer pour être spectaculaire. Il l’a montré sur une séquence contre les Capitals sur laquelle il avait carrément l’air imbattable. Son tir s’est retrouvé sur le poteau cette fois-là, mais il quand même fini la soirée avec une récolte de trois points dans un gain de 4-3 en prolongation sur les Capitals. Il a d’ailleurs participé au but gagnant de Leon Draisaitl pendant cette période supplémentaire.

Les Blues ont eu une soirée plus facile contre les Kings, les battant 5-2. Leur avantage numérique peut être salué pour ce résultat, puisqu’il a fini la soirée 3 en 4. C’est Brayden Schenn qui a inscrit le plus beau but dans cette situation de jeu quand il a complété un superbe jeu de passes. Des fois, ça semble être trop facile pour une équipe de la LNH et ce but en est un bon exemple. Tout n’est pas rose pour St-Louis par contre puisque Vladimir Tarasenko n’a pas fini la partie étant ennuyé par une blessure.

Les Rangers aussi ont eu un du fun jeudi soir en battant les Sabres 6-2. Ça mettait fin à une séquence de cinq revers consécutifs pour les Rangers, qui ont vu Ryan Strome marquer deux fois dans cette partie. C’est toutefois Artemi Panarin qui a réussi le plus beau de la soirée, se moquant de Rasmus Dahlin au passage.

Carnet de notes

  • Brendan Perlini et les Hawks travailleraient sur un échange selon Bob McKenzie. Il n’a joué qu’un match cette saison. L’attaquant de 23 ans avait obtenu 21 points en 68 matchs pour l’Arizona et Chicago l’an passé.
  • Matt Duchene n’a pas terminé le match des Prédateurs, lui qui s’est blessé au bas du corps.
  • Aleksander Barkov est toujours à la recherche de son premier but cette saison, mais il a 12 mentions d’aide. Il est le troisième dans la ligue à ce chapitre.
  • Dans la catégorie des statistiques spécifiques, mais impressionnantes; Connor McDavid est le huitième joueur dans l’histoire de la LNH à se rendre à 300 matchs d’expérience sans séquence de plus de trois matchs sans point. Lemieux, Gretzky, Nieuwendyk, Lindros, Bossy, Crosby et Selanne sont les autres sur cette liste.
  • Dans toute l’histoire de la LNH, un seul défenseur a inscrit plus de points en octobre que John Carlson jusqu’à maintenant (21). Il s’agit d’Al MacInnis avec 25 en 1990.
  • Pekka Rinne n’a toujours pas perdu en temps réglementaire cette saison (6-0-1).
  • Dougie Hamilton est le premier défenseur à marquer 6 buts en octobre depuis Sheldon Souray avec le Canadien en 2006.