22 nov. // Le changement d’entraîneur fait déjà effet chez les Maple Leafs

LNH
Embed from Getty Images

Lors du premier match de Sheldon Keefe derrière le banc des Maple Leafs, sa nouvelle équipe a failli blanchir les Coyotes. Vinnie Hinostroza a volé le blanchissage à Frederik Andersen à 17 secondes de la fin, mais ultimement, ce qui compte pour l’équipe et ses fans, c’est qu’ils ont gagné 3-1. Ça mettait fin à une séquence de six défaites consécutives qui a coûté le poste à Mike Babcock.

La façon dont cette victoire a été remportée a de quoi faire sourire les fans de l’équipe puisque Pierre Engvall que Keefe a développé avec les Marlies a marqué le but gagnant. C’était aussi son premier en carrière. Pour sa part, Tyson Barrie, qui étouffait sous Babcock, a marqué son premier but de la saison. Pendant ce temps, devant le filet de l’équipe, Frederik Andersen a connu un autre fort match.

Les problèmes ne sont pas tous réglés à Toronto puisque la course aux séries ne sera pas facile avec le déficit déjà accumulé, mais c’est clair que ce changement était devenu nécessaire et l’impact immédiat recherché s’est présenté.

Les Islanders ne sont tout simplement plus capables de perdre. Pour un 16e match consécutif, ils ont obtenu un point au classement jeudi. Ils sont 15-0-1 pendant cette séquence, qui est la plus longue de l’histoire de la franchise. Ils ont failli battre les Penguins 3-2, mais Hornqvist a forcé la tenue de la prolongation avec 30 secondes à faire au temps réglementaire. Ça a permis à Brock Nelson de marquer le but gagnant avec une belle manœuvre en prolongation.

Après avoir avoir gagné seulement un de leurs neuf premiers matchs, les Stars sont en feu avec une fiche de 12-1-1 à leurs 14 derniers. Ça inclut une séquence de 10 matchs avec au moins un point qui s’est poursuivi contre les Jets, qu’ils ont battu 5-3. Pour la troisième fois de suite, c’est Jamie Benn qui a marqué le but gagnant. C’était d’ailleurs sur une séquence assez spectaculaire avec moins de cinq minutes alors qu’il l’a commencé en ramassant Mark Scheifele avant de démontrer son talent offensif pour se moquer de la défense adverse.

L’Avalanche a perdu 3-2 contre le Wild, mais ce n’est certainement pas à cause de Cale Makar, qui a marqué les deux buts des siens. Son deuxième était particulièrement impressionnant. Ça continue un mois de novembre très solide pour Cale Makar, qui est le premier défenseur recrue dans l’histoire de l’Avalanche à obtenir 15 points dans un mois. Dans l’histoire de la ligue, seuls Larry Murphy (18) et Nicklas Lidstrom (17) ont fait mieux que lui au mois de novembre comme défenseur recrue.

Pour la première fois en cinq matchs, les Flyers ont gagné jeudi. Ils ont battu 5-3 les Hurricanes grâce à une soirée de quatre points de Claude Giroux. Malheureusement pour lui, sur son plus beau but de la soirée, c’est Travis Konecny qui a volé le show avec une passe parfaite que Giroux a complété sans trop de problème.

Les Bruins ont obtenu au moins un point au classement dans leurs 12 premiers matchs à la maison cette saison. Dans les 30 dernières années, seulement cinq équipes ont fait mieux que les Bruins jusqu’à maintenant. Il faut dire que Brad Marchand a au moins un point dans 11 de ces 12. Jeudi, c’est toutefois Tuukka Rask qui s’est levé avec 36 arrêts, dont ce vol incroyable.

Malgré 40 tirs au but, la séquence perdante des Flames s’est étirée à six lors de leur visite des Blues. Ceux-ci les ont battu 5-0 et cette mise en échec foudroyante de Vince Dunn est ce qui a le plus ressorti dans cette rencontre. Ça a quand même été une grosse soirée pour Zach Sanford, qui a ramassé quatre points (un but et trois passes) tandis que Robert Thomas a récolté trois mentions d’aide.

Ça prenait des buts spectaculaires comme celui de Ryan Johansen pour battre Jacob Markstrom hier. Le gardien des Canucks a fait 45 arrêts pour aider son club à battre les Preds 6-3. L’avantage numérique des Canucks a complètement été dominant dans ce match avec cinq buts en six occasions. Ils sont maintenant huit en neuf contre Nashville cette saison, donc il y a vraiment un problème pour les Preds de ce côté. Nashville est rendu à six défaites de suite et huit à leurs neuf derniers matchs.

On est seulement en novembre, mais les Panthers ont réussi à faire quelque chose cette saison qui n’avait été réussi que par les Oilers de 1983. Pour la deuxième fois cette année, ils ont remonté un déficit de quatre buts pour gagner. Cette fois-ci, ils ont battu les Ducks 5-4 en prolongation grâce à un beau petit but d’Aaron Ekblad en prolongation. C’était le deuxième but d’Ekblad dans cette remontée. Brett Connolly en a marqué deux lui aussi.

Les Oilers se sont inclinés 5-1 contre les Kings, mais ça n’a pas empêché Connor McDavid de prolonger sa séquence de matchs avec au moins un point à neuf avec un beau petit but en début de deuxième période. Chez les Kings, Tyler Toffoli et Jeff Carter ont été les meilleurs pointeurs des siens avec trois points chacun.

Après un lent début de saison, les Sharks se replacent eux aussi avec une séquence de sept victoires en huit matchs. Jeudi, ils ont battu leurs rivaux de Vegas grâce à un but de Logan Couture en prolongation. Ça a été une grosse soirée de travail pour Aaron Dell, qui a effectué 37 arrêts devant le filet des Sharks.

Dans le calepin

  • Nikita Kucherov a manqué le match du Lightning contre les Blackhawks hier soir. Sa présence pour samedi est encore incertaine.
  • Le Lightning pourrait aussi se débrouiller sans Steven Stamkos, qui n’a pas joué en deuxième ou troisième hier. Il est blessé au bas du corps.
  • Tomas Hertl s’est absenté jeudi soir à cause d’une blessure au genou, mais ce ne serait pas sérieux selon son coach.
  • Ça fait presque 350 minutes de jeu que les Flames n’ont pas détenu une avance.
  • Nick Bjugstad a été opéré et il manquera au moins huit semaines d’action. Il n’a joué que 10 matchs cette saison, marquant un seul but.
  • Justin Schultz s’absentera lui aussi à long terme, mais on n’a pas plus de détails pour le moment.
  • Au moins, Patric Hornqvist est revenu au jeu pour les Penguins jeudi. Son dernier match remontait au 2 novembre.
  • Dans l’histoire de la LNH, seulement trois Américains ont atteint la barre des 600 passes en carrière plus vite que Patrick Kane (925 matchs). Il s’agit de Brian Leetch (860), Phil Housley (875) et Doug Weight (908).
  • Pierre Engvall est le premier joueur des Maple Leafs depuis 1965 à marquer son premier but en carrière sur le désavantage numérique.
  • Dans l’histoire des Bruins, Phil Esposito, Cam Neely et Herb Cain sont les seuls à avoir marqué 20 buts plus rapidement que David Pastrnak cette année (22).
  • Morgan Frost est le premier joueur des Flyers depuis David Laliberté en 2009 à marquer lors de ses deux premiers matchs en carrière dans la LNH.