Les vétérans des Rangers ont joué un tour à Dan Lacroix

En séries, tu fais tout ce que tu peux pour aller chercher un avantage sur ton adversaire, aussi mince soit-il. C’est pour ça qu’il y avait eu une controverse lors de la série entre les Canadiens et les Rangers en 2014 alors que Michel Therrien avait assisté à une pratique des Rangers lors d’un jour de congé, ce qui n’est pas supposé arriver. Les deux formations ont réglé ce problème avant le début de la série de cette année, mais ça ne veut pas dire que la recherche d’avantage est terminée.

Dimanche soir, avant le 3e match, les vétérans des Rangers ont décidé de jouer un tour au personnel d’entraîneurs du Tricolore et plus précisément à Dan Lacroix. Lors de la période d’échauffement, au lieu de faire des line rush conventionnels qui auraient permis au Tricolore (et aux journalistes) de voir les trios de la rencontre, ils ont plutôt passé les trios dans le blender.

Les deux seuls duos inchangés étaient Glass-Lindberg et Vesey-Zibanejad. Le reste des gars n’étaient pas à leur place dans l’alignement, ce qui a causé une frénésie chez les journalistes sur Twitter. On imagine que Dan Lacroix et le personnel d’entraîneurs ont dû prendre ces combinaisons en note juste au cas où Alain Vigneault était sérieux. Initialement, on pensait que c’était l’idée du coach québécois, mais lors de sa conférence de presse mardi matin, il a révélé que c’était bel et bien l’idée des vétérans.

Bien évidemment, ça n’a pas fonctionné, mais ça a quand même fait travailler les coachs du Tricolore pour rien pendant quelques minutes. C’est clair que les Rangers se trouvaient drôles dans le vestiaire et ça a probablement relaxé l’ambiance avant un match crucial. Ultimement, ce ne fût pas suffisant, mais c’est le genre de petits détails que l’on peut manquer si l’on ne porte pas assez attention en séries.