Les cotes d’écoute du Canadien sont en baisse

Embed from Getty Images

24CH aura une nouvelle formule cette année, mais ce que j’ai retenu du texte du Soleil à ce propos se retrouvait dans le tout dernier paragraphe. Selon Richard Therrien, la moyenne d’écoute des matchs du Canadien cet automne sont de 527 000, comparativement à 686 000 lors de l’automne 2016, ce qui représente une baisse assez considérable.

Comme cette baisse d’audience télévisuelle suit les problèmes de billets qui sont de plus en plus difficiles à écouler, c’est une tendance qui doit commencer à inquiéter TVA Sports et RDS, mais aussi le Canadien parce que l’excuse du coût n’est pas vraiment présente pour un match à la télévision. Une fois que ton divan, ta télé et ton forfait de câblodistribution sont payés, ça ne coûte pas grand chose de t’asseoir et de regarder le match, sauf ton temps qui est de plus en plus précieux.

Ceci étant dit, je pense quand même qu’il est trop tôt pour paniquer puisque plusieurs facteurs logiques peuvent expliquer cette baisse. Par exemple, on compare une équipe qui a connu l’un des pires débuts de saison de son histoire au Canadien de l’an passé qui avait remporté 13 de ses 15 premiers matchs. C’est certain que c’est plus plaisant à écouter quand ton équipe va bien et que tu sais que tu as de bonnes chances de voir une victoire. C’est sans parler du fait que la vedette du club est toujours absente et que la pré-saison n’avait pas plus inspiré confiance.

Il faut aussi parler du voyage dans l’Ouest qui fait mal aux cotes d’écoute à cause de l’heure des matchs. Quand tu travailles le lendemain, c’est normal que tu ne veuilles pas écouter un match qui commence à 10h30 jusqu’à la fin. Ce voyage avait eu lieu un peu plus tard dans la saison l’an passé, donc on ne sait pas s’il est inclus dans les chiffres comparatifs de Therrien, mais même si c’est le cas, il a un plus gros impact cette année à cause du plus petit nombre de matchs joués jusqu’à maintenant.

La seule excuse qui peut être inquiétante à long terme est le fait que les cotes d’écoute en général sont à la baisse à cause des générations plus jeunes qui préfèrent éviter le prix de câblodistribution pour se tourner vers le web. Avec GameCentre, tu peux techniquement écouter les matchs sur ton ordi ou ton appareil portable, mais en réalité, ce sont seulement ceux du samedi qui y sont disponibles à cause des matchs régionaux qui sont diffusés par TSN/RDS au lieu de Sportsnet/TVA Sports. C’est une bonne façon de perdre les plus jeunes et les impacts de cette situation pourraient lentement commencer à se faire ressentir dans les cotes d’écoute au cours des prochaines années.