L’échange de Galchenyuk semble de plus en plus probable

Quand Elliotte Friedman a dit qu’une transaction impliquant Galchenyuk cet été était probable, j’avais écrit qu’il n’y avait qu’un gars plus fiable que lui dans l’industrie; Bob McKenzie. Ce dernier s’est prononcé sur le dossier en début d’après-midi mercredi et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’informateur de TSN en avait long à écrire.

McKenzie a écrit que le Canadien écoutait les offres par rapport à Galchenyuk et il a même comparé ça à la situation avec P.K. Subban. Il a précisé que ça n’assurait pas que le jeune attaquant allait être échangé, mais Montréal a besoin d’aide au centre et c’est rendu évident qu’ils ne le voient pas comme un centre. Il a continué en disant que ça ne veut pas dire que le club veut se débarrasser de Galchenyuk, mais que si le bon fit se présente, ils sont ouverts.

Par la suite, McKenzie a parlé de son contrat en disant qu’il attendra probablement de voir ce qui se passe de ce côté avant de négocier. Il a toutefois rappelé qu’il était à 2 saisons de l’autonomie complète et du même coup, de la possibilité d’une clause de non-échange. L’attaquant ne peut donc pas trop contrôler sa situation et il pourrait être échangé après avoir signé. McKenzie a tout de même conclu en disant que les prochaines semaines allaient en dire beaucoup sur son futur.

Si on regarde tout ça avec l’expérience acquise pendant le dossier PK l’an passé, on se rend compte que les chandails de Galchenyuk risquent d’être à rabais dans pas long. Quand tous les gros informateurs questionnent le futur d’un joueur avec son équipe avant une période qui risque d’être fertile en échanges, c’est difficile de croire qu’il sera de retour avec ce club-là l’an prochain.

Maintenant, il faut juste espérer que Bergevin obtienne un bon retour puisque ça reste un joueur extrêmement talentueux qui pourra se développer ailleurs. C’est donc un autre échange que le DG pourrait regretter pendant un bon moment et c’est pour ça qu’il doit être très prudent. Il risque de perdre la transaction puisque la valeur du #27 n’est pas juste présentement, mais s’il peut aller chercher un bon centre, il pourra au moins la défendre en disant qu’il a été chercher quelque chose qui manquait à l’équipe. Ce sera son défi au cours des prochaines semaines.

Les tweets de McKenzie sur Galchenyuk