Le prix des vendeurs est encore trop élevé au goût des acheteurs

Rumeurs

Ça ne parait pas avec le faible nombre d’échanges au cours des derniers jours (sans manquer de respect à Tom Gilbert), mais la date limite des échanges n’est que dans 13 jours. Malgré l’approche rapide de cette limite, on ne sait pas trop qui est vendeur ou acheteur dans la ligue et ça fait en sorte que les vendeurs identifiés (Coyotes et Avalanche) grimpent les prix à cause de la faiblesse de l’offre.

Le problème, c’est que les acheteurs savent qu’il y a d’autres vendeurs en route (les Devils, les Stars, les Wings et Shattenkirk) et que l’arrivée de leurs joueurs de location feront baisser le prix demandé. En attendant, on est toutefois dans l’impasse et les DG qui veulent améliorer leur formation ne se gênent pas pour en parler.

Lors de son intervention dans une station de radio de TSN, Pierre Lebrun a déclaré qu’il avait parlé à 5 DG dans cette situation qui refusent de payer le prix présentement demandé. C’est la même situation du côté de Shattenkirk alors qu’un des DG lui a mentionné qu’il sera correct s’il ne fait pas son acquisition, mais qu’il aimerait quand même que son prix diminue avant le 1er mars. On se rappelle que les Blues voudraient 2 ou 3 atouts de qualité pour leur défenseur. On est rendu à un point où le propriétaire des Sens moque publiquement le prix demandé pour Matt Duchene, donc on peut encore dire que l’écart est significatif.

Malgré tout ça, c’est clair que ça va s’activer au cours des prochains jours. La pression va commencer à se faire sentir sur les DG et c’est à ce moment-là qu’ils font leurs transactions. J’ai encore des doutes sur des échanges monstres, mais on devrait commencer à voir des joueurs de location bouger la semaine prochaine. Si ce n’est pas le cas, ça mettrait la table pour une date limite extrêmement imprévisible.