Le Canadien a la plus petite équipe de la ligue

Embed from Getty Images

Des fois, la réputation d’une équipe peut dater de quelques années passées et n’être carrément plus applicable. D’autres fois, elle l’est encore à 100% et dans le cas du Canadien de Montréal, on se retrouve dans le deuxième camp. James Mirtle de l’Athlétique a sorti son classement annuel des équipes selon leur âge, leur taille ainsi que leur poids et le Tricolore s’est démarqué dans une catégorie peu surprenante.

Avec une taille moyenne de moins de 6 pieds et un demi pouce, le Canadien a le plus petit alignement de la LNH. Ce n’est pas une grosse surprise, mais c’est bien de voir que ce qu’on voit s’aligne avec les données.

J’entends déjà les fans se plaindre en blâmant les insuccès de l’équipe sur cette situation, mais c’est bon de noter que les deux équipes qui mènent notre division (le Lightning et les Bruins) sont tout juste devant le Canadien dans cette catégorie alors qu’ils atteignent à peine le 6 pieds et un demi pouce. On s’entend que sans Zdeno Chara, Boston volerait le titre à Montréal sans trop de problème. Lorsqu’on regarde le top 10 des équipes les plus petites, on retrouve les trois équipes qui ont participé aux deux dernières finales de la Coupe (Penguins, Sharks et Prédateurs). Ce n’est donc pas vraiment une excuse pour Montréal.

Au moins, l’équipe de conditionnement physique pourra se vanter du fait que le Canadien est plus lourd que sept équipes dans la ligue grâce à un poids moyen de 197,8 livres. Le Lightning vient au dernier rang à ce chapitre avec 193,9 livres tandis que les Stars sont au premier rang à 207,1 livres.

Ce qui est encourageant pour le Canadien dans cette saison de misère, c’est que c’est la neuvième formation la plus jeune dans la LNH cette année (moyenne de 26,8 ans). C’est certain que le noyau est vieillissant, mais les morceaux autour sont assez jeunes et ça peut donner des atouts supplémentaires lorsque le club décidera de rebâtir.

Les défendeurs de Trevor Timmins vont aimer la dernière catégorie de l’article puisque le choix moyen utilisé pour obtenir un joueur du Canadien est le 73e. Il a donc fallu trouver plusieurs joueurs vers la fin de l’encan amateur pour bâtir cette équipe et c’est exactement ce que son équipe a fait. Seulement sept équipes ont un choix moyen plus élevé pour bâtir leur club, ce qui nous rappelle que Timmins n’a pas toujours eu le plus bel arsenal entre les mains lorsque c’était son temps de travailler.