L’arrivée de Drouin avec le CH cause des soucis à Huberdeau

Canadiens

Partout à travers le Québec, la plupart des partisans du CH se réjouissent de l’acquisition de Jonathan Drouin, sauf peut-être dans le village de Huberdeau. Pas Jonathan Huberdeau des Panthers. Huberdeau, comme dans : Jonathan Drouin a grandi dans le village de Huberdeau, dans les Laurentides.

Et le bon Réjean Tremblay, dans le Journal de Montréal, nous apprend qu’à Huberdeau, un petit village de 900 habitants, le conseil municipal a décidé de renommer, en l’honneur de Drouin, la patinoire locale, celle sur laquelle le jeune attaquant a donné ses premiers coups de patin.

Jusque là, pas de problème. Sauf que pour marquer le coup, la municipalité a aussi décidé de faire faire une belle grosse pancarte avec Drouin dessus. Lorsque la pancarte a été réalisée, Jonathan Drouin jouait encore avec le Lightning, alors sur l’affiche, il porte une chemise bleue. Il n’y a pas de logo, juste du bleu qui rappelle celui du Lightning. Sauf que depuis la réalisation de cette pancarte, qui a coûté 1500$, Drouin a été échangé au Canadien et la couleur de la chemise de Drouin dérange le CH. Ses dirigeants voudraient que la chemise soit blanche. Alors à cause du Canadien, le petit village de Huberdeau se retrouve avec une belle pancarte qui a coûté beaucoup d’argent pour une aussi petite municipalité, mais ils ne peuvent l’afficher.

Cette histoire est ridicule pour plusieurs raisons.

1- C’est un manque de classe de mettre des bâtons dans les roues d’une petite municipalité qui veut juste honorer une fierté locale.

2- Il n’y a aucun logo sur la chemise, juste une couleur qui évoque à peine le Lightning. Si la pancarte avait été affichée, est-ce que le CH l’aurait fait enlever ?

3- Aux dernières nouvelles, du bleu, il y en a sur le logo du CH.

4- Quelle occasion ratée pour le Canadien de poser un beau geste en payant de sa poche une plus grosse pancarte (avec une chemise bleu-blanc-rouge ou avec la fave de Youppi s’ils veulent).