Série CIBC : les Russes démolissent les joueurs de la LHJMQ

Hockey
Crédit photo - CHL

Après une fiche nulle de 1 victoire, 1 défaite contre la WHL et le même résultat contre la OHL, la délégation russe était du côté de Sherbrooke mardi pour disputer le premier de deux matchs face aux représentants de la LHJMQ.

Même si les joueurs du Québec ont bombardé le filet russe, leurs adversaires ont été infiniment plus opportunistes.

Nikita Shashkov a ouvert la marque après 3:03 en première période. Quelques minutes plus tard, l’espoir des Coyotes Pierre-Olivier Joseph a répliqué pour la LHJMQ.

Les Russes ont toutefois pris l’avance 2-1 en fin de première période grâce à un but d’Ivan Muranov et ils n’ont plus jamais regardé derrière.

Dmitry Zavgorodniy, Kiril Slepets et Ivan Chechovich ont tous trouvé le fond du filet, permettant ainsi à l’équipe russe de remporter une victoire sans appel de 5-1.

 

Plusieurs déceptions dans le camp québécois

Considéré possiblement comme le premier choix du repêchage de la LNH en 2020, Alexis Lafrenière n’a pas connu un grand match. Il a terminé la soirée avec un différentiel de -3, un seul tir au but et deux minutes de punition. Il ne peut toutefois pas être blâmé pour cette défaite. Bien peu de membres de la formation de la LHJMQ ont connu une bonne soirée.

Nicolas Guay, qui a récolté une passe sur le bue de PO Joseph, est le seul de sa formation à avoir terminé la soirée avec un différentiel positif. Le joueur des Voltigeurs n’a toutefois enregistré aucun tir au but.

Le défenseur Noah Dobson a quant à lui dirigé 5 rondelles sur le filet adverse, mais a conclu le match avec une fiche de -1.

 

Beaucoup de tirs, mais un seul but

Devant le filet de la LHJMQ, Matthew Welsh n’a pas été très impressionnant. Le gardien des Islanders de Charlottetown a encaissé 5 buts sur seulement 17 tirs.

À l’autre bout de la patinoire, Pyotr Kochetkov a été étincelant, bloquant 33 des 34 rondelles dirigées vers lui. Le gardien de 19 ans est d’ailleurs celui qui était devant le filet pour les trois victoires remportées par la Russie jusqu’à présent. En trois rencontres, il détient un taux d’efficacité de 97,8% et une moyenne de buts alloués de 0,67.

 

Et les espoirs du Canadien?

Les partisans du Canadien n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent durant cette rencontre. L’équipe de la LHJMQ ne comptait que sur un espoir du tricolore, Joël Teasdale. L’attaquant de 19 ans n’a récolté aucun point, ni aucun tir au but. Il a toutefois conclu la rencontre avec un différentiel de 0, ce qui est une bonne chose dans une défaite de 5-1.

Dans le camp russe, le défenseur Alexander Romanov a terminé le match à +1, sans toutefois récolté de point ou de tir au but.