Seattle a eu un petit impact sur le contrat de Yanni Gourde

Embed from Getty Images

Même si ce n’est pas encore officiellement officiel, on sait que Seattle va devenir la 32e équipe de la LNH en 2020 ou 2021. C’est évidemment un marché que la ligue convoite depuis un bon moment déjà et ça égalera le nombre d’équipes dans l’Est et l’Ouest. Ça créera également une rivalité naturelle avec Vancouver en plus d’arriver dans le marché avant que la NBA revienne.

Ça va aussi mener à un repêchage d’expansion et ça force les DG à se préparer. Ce n’est pas ce que Julien BriseBois a fait avec le contrat de Yanni Gourde, mais il a quand même inclus une clause qui montre qu’il est prêt à l’arrivée de cette 32e équipe. Elle se retrouve dans la clause de non-échange limitée de Yanni Gourde, qu’il aura droit entre 2022 et 2025.

Cette clause de non-échange limitée fait en sorte qu’il doit soumettre une liste de 22 équipes auxquelles il accepterait d’être échangé. C’est toutefois aussi écrit que si la ligue prend de l’expansion à 32 équipes, cette liste devra plutôt comprendre 23 formations. En 2022, Seattle devrait être dans la ligue, donc ça risque d’être une précision utile. Bref, c’est une clause limitée qui lui permettra de ne pas se rendre dans neuf marchés de la LNH et BriseBois s’est assuré que ça ne monte pas à 10 équipes. C’est un petit détail, mais c’est un rappel que les DG se préparent pour Seattle.