RM // Les Ducks et les Sens jouent au même niveau que Buffalo quand ils voulaient McDavid

Embed from Getty Images

Récemment, c’est difficile de trouver une équipe qui a plus saboté sa saison pour le repêchage que les Sabres en 2014-15. En fait ce sont même eux qui sont à l’origine de la loterie du repêchage maintenant en place puisque l’ancienne formule récompensait trop les perdants. On parle quand même d’une équipe qui échangeait ses gardiens quand ils faisaient trop d’arrêts et dont les partisans célébraient les buts des équipes adverses en fin de saison. Ils avaient vraiment poussé leur chance pour repêcher Connor McDavid, mais ils ont finalement perdu la loterie de l’époque pour se retrouver avec Jack Eichel.

Bref, c’est probablement la pire équipe de la ligue depuis un bon moment et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Ducks et les Sens puisqu’ils sont dans la même conversation que cette équipe-là au plan défensif.

C’est Travis Yost de TSN qui l’a décelé. Les Sabres de 2014-15 sont la pire équipe de l’ère moderne au niveau des lancers tentés et au filet alloués par 60 minutes de jeu à égalité numérique. Ils en avaient alors accordé 66 tentés et 35 au but par tranche de 60 minutes de jeu. Jusqu’à maintenant cette saison, les Sens sont à 68 et à 36 tandis que les Ducks ne sont pas bien loin derrière. Disons que ça met un peu en contexte la défaite de 9-2 d’Ottawa contre ces mêmes Sabres ce samedi.

C’est toutefois aussi un signe que ça va aussi mal sur la glace qu’à l’extérieur pour les Sens. On s’y attendait en début de saison, mais ils en avaient fait douter quelques-uns en alignant des victoires pour commencer l’année. Or, quand on regarde plus près (ce qui risque d’arriver après une dégelée de 9-2), on voit que tous les signes sont là malgré la récolte de 13 points en 14 matchs et ça n’augure rien de bon pour une organisation qui n’a pas son choix de première ronde cette année.

À Anaheim, celui qui couvre tous ces problèmes se nomme John Gibson. Ce dernier se mériterait non seulement le Vezina, mais aussi le Hart si les Ducks atteignaient les séries puisqu’il fait du travail exceptionnel pour eux. Grâce à ses performances, Anaheim n’accuse qu’un retard de deux points sur les séries avec une performance défensive équivalente à celle qui a amené Jack Eichel à Buffalo.

Au moins, ils peuvent se consoler en se disant que leurs rivaux, qui viennent de renvoyer leur coach, ont des problèmes similaires de l’autre côté de la patinoire. En fouillant dans les mêmes statistiques, Yost s’est rendu compte que lorsque Kopitar est au banc, les Kings ne marquent qu’un but par 60 minutes de jeu. Pour mettre le tout en contexte, lors de la saison misérable de l’an passé, le Canadien marquait en moyenne 2,05 buts par heure.

C’est en partie ce qui a mené au départ d’Alex Galchenyuk vers l’Arizona, où il fait bien après avoir manqué le début de saison à cause d’une blessure. En six parties avec les Coyotes, il a deux buts et trois passes. Lundi soir contre les Flyers, il a marqué son deuxième avec un tir extrêmement solide sur l’avantage numérique. Malheureusement pour lui, c’est ultimement venu dans une défaite de 5-2.


Devante Smith-Pelly est un autre attaquant que Marc Bergevin a sorti de Montréal, mais disons qu’on ne parle pas du même genre de talent. DSP nous l’a rappelé en fin de match contre les Oilers en ratant un filet désert alors qu’il était tout seul dans l’enclave. Ça n’a pas eu de conséquence puisque Washington a gagné 4-2 et Smith-Pelly a même fini le match avec un but et une passe.

À Boston, on n’a vu aucun but à égalité numérique alors que les Bruins ont battu les Stars 2-1. En prolongation, c’est Brad Marchand qui a profité d’un 5 contre 3 pour donner la victoire aux siens. Après un lent début de saison, Tuukka Rask a maintenant accordé deux buts ou moins dans quatre de ses cinq derniers départs.

On finit avec la plus belle histoire de la soirée à Pittsburgh où Brian Boyle a récolté son premier tour du chapeau en carrière. Celui qui a gagné sa bataille contre le cancer a réussi cet exploit lors de la soirée spéciale des Penguins pour aider la cause. Ça ne pouvait donc pas mieux tomber. Pour Pittsburgh, c’est une quatrième défaite consécutive et ils ont accordé un total de 18 buts pendant cette séquence. Disons que ce n’est pas difficile d’identifier le problème.

Nouvelles et rumeurs

Tendances à suivre

  • Connor McDavid a maintenant au moins un point dans ses huit derniers matchs. Il en a accumulé 11 pendant cette séquence, qui est encore à court de six matchs pour égaler son sommet en carrière.
  • Dans la même partie, Todd McLellan est devenu le 10e entraîneur-chef actif à se rendre à 800 matchs dans la LNH.
  • Les Coyotes ne sont pas parvenus à marquer un but en désavantage numérique pour un sixième match de suite. Ils auraient seulement été la sixième équipe dans l’histoire de la LNH à réussir ça.
  • Ils ont même accordé un but aux Flyers sur leur désavantage numérique. Ça fait en sorte qu’ils ont maintenant un différentiel de +3 dans cet aspect du jeu. C’était seulement la deuxième fois depuis 1977-78 qu’une équipe était à +4 en désavantage numérique. L’autre formation avait été les Rangers en 1983-84.
  • Alex Ovechkin a marqué son 234e but en avantage numérique en carrière. Ça lui permet de rejoindre Marcel Dionne au huitième rang dans l’histoire de la ligue. Mario Lemieux est le prochain sur la liste avec 236.

Le match à surveiller ce soir

Oilers vs Lightning, 19h30

C’est certain que j’aurais préféré que les deux clubs ne soient pas fatigués pour cet affrontement (un 2e match en 2 soirs pour Edmonton et un 3e en 4 soirs pour Tampa Bay), mais ce n’est pas comme si le choix de matchs était excellent mardi soir. En plus, on a quand même Connor McDavid contre la puissance de Tampa Bay et il n’aura pas Victor Hedman dans les pattes puisque celui-ci est toujours sur la liste des blessés. Aussi, McDavid semble toujours lever son jeu d’un cran contre Tampa alors qu’il a quatre buts en quatre matchs contre eux en carrière. C’est un sommet pour lui contre une équipe de l’Est. De l’autre côté, Brayden Point voudra continuer son bon début de saison, lui qui n’a que quatre points de retard sur le #97.