RM // Contrairement à Milan Lucic, Andrei Vasilevskiy sait se servir de sa tête

Embed from Getty Images

Tous les fans du Canadien savent déjà que Milan Lucic a de la difficulté à contrôler ses émotions. Il nous l’a démontré à maintes reprises lorsqu’il faisait partie de la rivalité Montréal-Boston et même si on aurait pu penser qu’il aurait pris de la maturité en vieillissant, ça ne semble pas être le cas. L’attaquant des Oilers s’est encore mis dans le trouble mardi soir.

Milan Lucic a voulu venger son coéquipier, Kris Russell, après une mise en échec douteuse de Mathieu Joseph, mais il a tout simplement dépassé les bornes. Quand il s’est retrouvé sur la glace en même temps que la recrue du Lightning, il l’a pourchassé pour le plaquer. La mise en échec en question n’était pas légale parce que Joseph n’avait pas la rondelle, mais jusque-là, ce n’était pas la fin du monde puisqu’il est loin d’être le premier à jouer sur la limite pour défendre un coéquipier. C’est après que ça s’est vraiment gâché alors qu’il a asséné au coup de poing à Joseph pendant que le joueur de Tampa Bay tentait de se relever.

Pour résumer, Milan Lucic s’en est pris à une recrue avec une mise en échec loin du jeu alors que sa victime n’était pas prête à se faire frapper et il en a ajouté avec un coup de poing complètement inutile parce que le joueur était sur la glace. Je comprends que ça fait un peu partie de la culture du sport, mais ça dépasse les bornes et il mérite d’être suspendu. De toute façon, il n’a que deux buts à ses 61 derniers matchs, donc ce n’est pas comme si les Oilers allaient souffrir sans lui.

Pour revenir au hockey, le gardien de Mathieu Joseph, Andrei Vasilevskiy, avait attiré l’attention pour de meilleures raisons plus tôt dans ce match en utilisant littéralement sa tête pour voler Ty Rattie à la suite d’une superbe préparation de Connor McDavid. Ce n’était certainement pas voulu, mais c’était un beau geste de désespoir pour frustrer l’attaque d’Edmonton. Le gardien a finalement effectué 33 arrêts en route vers un gain de 5-2 du Lightning, qui a maintenant 11 victoires en 15 parties cette saison.

Malheureusement, la séquence de Milan Lucic n’est pas la plus difficile à regarder après les matchs de mardi soir. Cet « honneur » revient plutôt à Erik Haula, qui a quitté le match contre les Leafs sur une civière après que son genou ait vraiment mal réagi à une mise en échec de Patrick Marleau. Ça avait l’air de faire extrêmement mal et on ne risque pas de le revoir pendant quelques mois. En plus de perdre les services de l’attaquant, les Golden Knights se sont inclinés 3-1 contre Toronto.

À Detroit, les Canucks ont aussi perdu (3-2 en fusillade), mais comme ils ont Elias Pettersson, c’est plus facile à avaler. Il a marqué son 10e à son 10e match contre les Wings et ça fait de lui seulement le cinquième joueur dans l’histoire de la ligue (à l’exception de la saison inaugurale) à atteindre ce plateau aussi vite dans sa carrière. La dernière fois que c’était arrivé, c’était en 1992, donc on ne voit pas ça à tous les jours.

À Ottawa, c’est plus difficile d’être optimiste après les problèmes des dernières heures, mais l’équipe a vraiment bien répondu sur la glace, infligeant un revers décisif de 7-3 aux Devils du New Jersey. C’est toute une façon de répondre, d’autant plus que les Devils menaient 2-0. Malgré cette explosion offensive, c’est Craig Anderson qui a réussi le highlight du match avec un arrêt miraculeux du bâton.

À St-Louis, c’est Ryan O’Reilly qui s’est levé pour les Blues. Le centre a continué son bon début de saison avec son premier tour du chapeau en carrière dans la LNH dans une victoire de 4-1 de St-Louis contre la Caroline. Ses 19 points lors de ses 13 premiers matchs avec les Blues représentent le quatrième plus gros total dans l’histoire de la franchise, ce qui laisse croire que malgré le difficile début de saison de l’équipe, cette transaction était une bonne idée pour les Blues.

Les Kings étaient une autre formation qui devait bien réagir après le congédiement de John Stevens et ils ont répondu à l’appel, battant leurs rivaux d’Anaheim 4-1. Comme ce sont deux équipes qui ne s’apprécient pas particulièrement, ça a été un match assez physique et Kiefer Sherwood s’en est rendu compte à ses dépens lorsque Jake Muzzin l’a connecté avec une très bonne mise en échec. En passant, c’est correct si tu ne savais pas qui était Kiefer Sherwood. C’est sa première saison dans la LNH (5 points en 15 matchs) et il n’a jamais été repêché.

Tendances à suivre

  • Thomas Chabot est le meilleur pointeur chez les défenseurs de la ligue avec 20 depuis le début de la saison.
  • Après un bon début de saison, les Hurricanes de la Caroline ont frappé un mur. Ils n’ont que deux victoires et cinq points à leurs 10 derniers matchs. Dans les deux cas, on parle de la pire performance dans la LNH actuellement.
  • Le prochain match de Joe Thornton sera son 1500e en carrière dans la ligue. Ça le placera au 19e rang dans l’histoire de la LNH.
  • Mark Stone a obtenu cinq points contre les Devils. C’était une deuxième fois pour lui dans l’uniforme des Sens et seulement quatre autres joueurs ont été en mesure de faire ça pour l’organisation. Il s’agit de Daniel Alfredsson, Marian Hossa, Alexei Yashin et Jason Spezza. Ce n’est pas un mauvais groupe!
  • La prochaine victoire de Lundqvist lui permettra d’égaler Jacques Plante au septième rang de l’histoire de la LNH.
  • Les Blue Jackets ont gagné leurs six derniers matchs contre les Stars. Ils n’ont pas perdu contre eux depuis 2015.
  • Les neuf équipes à la maison ont gagné mardi soir.

Nouvelles et rumeurs

  • Les Kings ont annoncé l’embauche d’Adam Oates pour venir les épauler dans le développement des joueurs. C’est une entente non-exclusive qui lui permettra de continuer à travailler avec des joueurs d’autres formations.
  • Jay Bouwmeester a été retiré de la formation pour une deuxième fois de l’année même s’il est techniquement en santé. Mike Yeo, qui est sous pression avec le renvoi de Joel Quenneville, a justifié le tout en mentionnant qu’il n’était pas encore complètement remis de sa blessure la hanche.
  • Bouwmeester n’est pas le seul joueur qui manquait aux Blues mardi soir. Brayden Schenn a dû s’absenter à cause d’une blessure au haut du corps.
  • Pour sa part, Brock Boeser est affecté par une blessure à l’aine. En 13 matchs, il a 11 points pour les Canucks.
  • De son côté, Derek MacKenzie des Panthers est absent pour une période indéterminée après avoir été opéré à l’épaule.
  • Brady Tkachuk risque de revenir au jeu jeudi. Il a six points en quatre matchs cette saison.

Le match à surveiller ce soir

Prédateurs vs Avalanche, 22h

Au début de l’année, j’aurais choisi Penguins/Capitals les yeux fermés et c’est probablement pour ça que c’est le seul match à heure de grande écoute. Par contre, les deux équipes ne jouent pas incroyablement bien ces temps-ci et même s’ils ont le don de lever leur jeu d’un cran dans ces rencontres, je reste sceptique. À la place, j’y vais pour une reprise de la série de première ronde de l’an passé dans laquelle le Colorado avait fait une petite frayeur aux Preds en gagnant deux matchs. C’est surtout un test pour l’une des meilleures lignes offensives de la LNH (Landeskog/MacKinnon/Rantanen) contre une unité défensive élite et ce sera un bon baromètre pour les deux côtés.