OHL: l’Owen Sound massacre les IceDogs

Hockey
Crédit photo - Axel Lupul Photography

Les partisans des IceDogs de Niagara ne sont pas gâtés par les temps qui courent.

La formation de la OHL a subi jeudi une septième défaite consécutive.

Niagara a été rossée 11-1, à domicile, par l’Attack d’Owen Sound.

À leurs sept derniers matchs, les joueurs des IceDogs ont accordé 44 buts, soit plus que six par match. En contrepartie, Niagara a marqué un maigre total de 11 filets durant cette séquence. C’est à peine plus qu’un but et demi par rencontre.

 

Domination totale

Jeudi, les visiteurs ont dominé leurs adversaires 47-16 au chapitre des tirs au but, soit pratiquement le triple du nombre de lancers.

L’Attack a pris le contrôle du match dès la première période, obtenant 23 tirs contre seulement quatre pour les IceDogs. Après 20 minutes, Owen Sound menait 3-1.

L’équipe visiteuse a inscrit quatre buts en deuxième période et quatre autres lors du dernier engagement.

Étrangement, l’Attack n’a pas été en mesure de profiter d’aucun de leurs quatre jeux de puissance. Leurs 11 buts ont donc été inscrit à égalité numérique.

En revanche, les IceDogs ont profité de leur seule attaque massive pour inscrire leur unique but de la rencontre.

L’Attack d’Owen Sound a également été dominante au cercle des mises en jeu, terminant la rencontre avec 40 mises au jeu remportées, contre seulement 20 pour les IceDogs.

 

Les étoiles du match

Kaleb Pearson a été la première étoile du match. L’attaquant de 19 ans a inscrit un tour du chapeau en plus de récolter une passe. Il a terminé la rencontre avec sept lancers et un différentiel de +4.

Le capitaine Aidan Dudas a quant à lui obtenu la deuxième étoile grâce à sa performance de deux buts, deux, cinq tirs et une fiche de +5.

La troisième étoile est revenue à Matthew Struthers. Ce dernier a inscrit un but et deux passes. Il a conclu le match avec une fiche de +4 et a décoché cinq lancers.

Sergey Popov n’a pas obtenu d’étoile, mais il aurait facile pu s’en mériter une en raison de sa récolte d’un but, quatre passes, cinq tirs au but et et de son différentiel de +6.

Le défenseur Brady Lyle a lui aussi connu un très fort match, terminant la rencontre avec deux buts, une passe, cinq lancers et une fiche de +4.

Seulement quatre joueurs d’avant de l’Attack d’Owen Sound n’ont pas obtenu de point jeudi.