LHJMQ: les Remparts sortent de leur torpeur

Hockey
Crédit photo - Charlottetown Islanders

Les Remparts ont mis fin à leur série noire, dimanche soir en battant les Islanders de Charlottetown.

L’équipe de Québec avait perdu ses sept matchs précédents. Durant cette séquence, la troupe de Patrick Roy avait maintenu un horrible différentiel de buts de -25 (11 buts marqués, 36 alloués).

 

Des buts et des bagarres en première période

Anthony Gagnon a brisé à glace tôt en première période. Les Islanders ont créé l’égalité seulement une minute plus tard, mais Québec est venu à la charge avec deux filets avant le milieu du premier engagement.

C’est lorsque les Remparts ont pris les devants 3-1 que la première bagarre s’est déclenchée.  Dès que la rondelle est tombée sur la patinoire, Thomas Caron et Liam Peyton ont jeté les gants.

Quelques minutes plus tard, Gabriel Montreuil a porté la marque à 4-1 en marquant sur le jeu de puissance. Une vingtaine de secondes après ce filet, Anthony Hamel et Dylan Schives se sont livré un combat à leur tour.

 

L’écart se creuse

En deuxième période, Yu Sato a marqué deux buts, ses deux premiers au Centre Vidéotron. La recrue japonnaise a accompli le tout devant sa mère et sa soeur.

Son coéquipier Anthony Gagnon a lui aussi trouvé le fond du filet, tout comme William Trudeau, des Islanders.

Après 40 minutes, les Remparts menaient 7-2.

Andrew Coxhead a ajouté un but en désavantage numérique lors de la troisième période, et les Diables Rouges ont ainsi remporté une victoire plus que convaincante de 8 à 2. Ils ont également eu le dessus 31-21 au chapitre des tirs au but, en plus de profiter de deux de leurs six jeux de puissance.

De leur côté, les Islanders n’ont capitalisé sur aucun de leurs trois avantages numériques.

 

Les étoiles du match

Anthony Gagnon a été élu première étoile de la rencontre avec deux buts et une passe. Ce dernier a décoché sept lancers au cours du match, en plus de conclure sa soirée de travail avec une fiche de +2.

Charles Truchon (deux passes) et Nathan Gaucher (un but, une passe) ont récolté les deux autres étoiles.