La pire scène de violence jamais vue au hockey

Hockey

Voici pourquoi un sport de compétition n’est pas toujours une bonne chose pour de jeunes enfants

Des gestes graves

Cette scène disgracieuse met en action des jeunes joueurs de hockey, de peut-être 8, 9 ou 10 ans. Des jeunes qui rêvent de devenir professionnels un jour, mais cette ambition peut parfois les amener sur le mauvais chemin.

Dans la vidéo, on semble entendre la la maman de celui qui frappe l’autre avec son bâton. On l’entend demander à l’arbitre que le jeune soit expulsé de la patinoire. Elle-même n’en croit pas ses yeux. J’espère que le jeune hockeyeur aura une sérieuse discussion avec ses parents, mais ça ne doit pas rester là. Il faut aller plus loin pour comprendre ce qui l’a poussé à démontrer autant de violence. Est-ce que sa situation personnelle a fait naître en lui cette immense agressivité? Est-ce qu’il subit trop de pression de la part de l’entraîneur, de ses parents, de ses amis?

L’encadrement joue un rôle important

Encourager son enfant à faire du sport, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Il faut encadrer l’enfant, lui apprendre à respecter les règles, respecter les arbitres, les entraîneurs et respecter les autres joueurs, peu importe dans quelle équipe ils jouent.

Le sport sans respect, ça détruit la jeunesse. La compétition peut facilement arrêter d’être saine quand le coach ou le parent pousse trop son enfant à être le meilleur. Si vous aimez réellement votre enfant, mettez la pédale douce sur le volet compétitif du sport pour mettre l’accent sur le dépassement de soi et surtout le plaisir.

J’ai de la misère à croire que cet enfant a du plaisir à jouer au hockey. Je suis presque certain qu’il n’a pas eu de réel plaisir à commettre ce geste horrible, surtout à un si jeune âge. La victime de cette agression n’a clairement pas eu de fun non plus, tout comme le reste des jeunes sur la patinoire et les parents venus assister au match.

Ça commence à faire beaucoup de monde qui n’ont aucun plaisir en un même endroit, alors qu’ils étaient certainement tous là pour passer un moment agréable.

C’est peut-être un cas isolé, mais c’est peut-être aussi le sport en général qui est malade. Une telle scène mérite certainement que chaque parent qui encourage son enfant à pratiquer un sport se pose la question: est-ce que mon enfant s’amuse à 100% lorsqu’il est sur le terrain, sur la patinoire? Si la réponse honnête n’est pas un oui catégorique, ça peut mener à ce genre de scène.