La LHJMQ envisage une reprise en janvier 2021

Hockey

Voilà environ un mois que la pause sportive s’est amorcée en Amérique du Nord et ailleurs sur la planète.

Les dirigeants, tout comme les partisans, se demandent maintenant quand les compétitions reprendront. Certains plus optimistes estiment qu’une reprise est possible cet été. D’autres préfèrent adopter une attitude peut-être un peu plus pessimiste ou, du moins, plus prudente.

LHJMQ

La Ligue de hockey junior majeur du Québec semble davantage prôner une approche conservatrice.

En entrevue avec Alexandre Pratt, de La Presse, le commissaire Gilles Courteau a avoué que plusieurs scénarios étaient envisagés présentement, dont celui de recommencer à présenter des matchs à compter de janvier 2021. Il considère cette option comme la plus prudente. Les autres scénarios prévoient un retour au jeu entre septembre et janvier.

La Ligue attend pour le moment de voir comment vont évoluer les directive gouvernementales avant d’étudier plus en détail un scénario de reprise des activités. La situation est d’autant plus délicate pour la LHJMQ, puisqu’elle possède des équipes dans quatre provinces différents. C’est donc quatre gouvernements indépendants qui ne prendront pas nécessairement les mêmes décisions au même moment. Gilles Courteau juge donc possible que certaines équipes puissent reprendre l’action avant d’autres.

Pour le moment, il n’est pas question de réunir toutes les équipes dans une seule ville afin de tenir tous les matchs au même endroit.

Pas de matchs à huis clos

Contrairement à certaines ligues professionnelles, la LHJMQ refuse de planifier des matchs sans public. Gilles Courteau estime que ce modèle d’affaires ne tient pas la route pour son circuit.

Selon le commissaire, aucune équipe ne craint actuellement de ne pouvoir disputer la saison 2020-2021.

Par ailleurs, pour le moment, il n’y a pas un seul cas de coronavirus confirmé au sein des joueurs ou des entraîneurs de la LHJMQ.