KHL: l’Avangard et Bob Hartley font face à l’élimination

Hockey
Crédit photo - KHL

Les champions de la coupe Gagarine pourraient être couronnés aujourd’hui.

Le CSKA de Moscou a pris une avance de 3-0 dans la série finale face à l’Avangard d’Omsk.

Menée par Mikhail Grigorenko (13 buts, 8 passes), le CSKA pourrait remporter les séries de la KHL pour la première fois de son histoire. L’an dernier, Moscou s’était incliné en 5 matchs face à l’Ak Bars Kazan, en grande finale.

 

Une année exceptionnelle pour l’Avangard

L’arrivée de Bob Hartley a permis à l’Avangard de connaître une saison extraordinaire. Omsk a terminé la campagne au 7e rang de la ligue avec une fiche de 39-18-5.

Ce succès s’est transposé en séries. L’Avangard a d’abord blanchi l’Ak Bars de Kazan en première ronde. Par la suite, la troupe de Bob Hartley a éliminé le Barys d’Astana en 5 rencontres. En demi-finale, Omsk s’est imposé en 6 matchs face au Salavat Yulaev.

Tout au long de la saison, l’Avangard a pu compter sur un alignement équilibré. Ilya Mikheyev (23 buts, 22 passes) et Sergei Shirokov (18 buts, 23 passes) ont été les deux meilleurs pointeurs du club. L’ex-joueur du Canadien David Desharnais ne s’est pas trop mal débrouillé avec une récolte de 7 buts et 21 passes. Même Alexei Emelin a obtenu 19 points en 48 rencontres (5 buts, 14 passes).

Devant le filet, Igor Bobkov a été très solide (91,4% d’efficacité, 1,99 but alloué par match).

 

Le CSKA dans une classe à part

Même si l’Avangard devait être balayé en finale, ses joueurs et son entraîneur pourraient garder la tête haute.

En effet, le CSKA et le SKA sont deux clubs dans une classe à part au sein de la KHL. Le CSKA de Moscou a terminé la saison au tout premier rang de la ligue avec 106 points. En 62 matchs cette saison, Moscou en a gagné 53.

Le meilleur pointeur de la formation, Mikhail Grigorenko, a récolté 17 buts et 35 passes en 55 matchs. Kirill Kaprizov a inscrit 30 buts.

C’est toutefois en défensive que la formation s’est démarquée. Le CSKA n’a accordé que 75 buts en 62 matchs cette saison. Devant le filet, le gardien Ilya Sorokin a conservé un taux d’arrêt de 94% et une moyenne de 1,16 but alloué par rencontre.

Et ces chiffres se sont poursuivis en séries.

En 19 matchs éliminatoires, le CSKA n’a accordé que 22 buts. Le gardien Sorokin affiche un pourcentage d’efficacité de 94,7% et alloue en moyenne 1,16 but par match.