Hayley Wickenheiser forcée d’ignorer son appel du Temple de la Renommée

La nomination de Guy Carbonneau au Temple de la Renommée du Hockey divise les amateurs depuis hier. Certains trouvent sa candidature injustifiée, alors d’autres vantent ses talents défensifs et son rôle important dans les deux dernières conquêtes de la Coupe Stanley par le Canadien. Clairement, il y a des arguments des deux côtés.

On peut toutefois dire que la nomination de Hayley Wickenheiser, elle, fait l’unanimité. L’athlète de 40 ans est considérée comme l’une des plus grandes joueuses de hockey, non seulement ici au Canada, mais dans le monde. Pas étonnant qu’elle ait été élu à sa première année d’éligibilité. Cet honneur est entièrement mérité.

 

Un appel qui tombe mal

Comme le veut la tradition, des représentants du Temple de la Renommée se chargent d’appeler les joueurs et joueuses élus. Mardi, Hayley Wickenheiser s’est cependant retrouvée dans l’impossibilité de répondre à l’appel. En effet, elle était en plein cours de médecine et l’usage du téléphone était interdit.

À sa sortie de classe, elle a constaté qu’elle avait quelques appels manqués et plusieurs messages à lire!

John Scott attend son appel

Si Hayley Wickenheiser a été forcée d’ignorer l’appel du Temple de la Renommée, il y a un joueur qui est prêt à recevoir un coup de fil… deux ans en avance.

John Scott a fait rire de nombreux internautes en écrivant sur Twitter qu’il ne lui restait que deux années avant d’être éligible.

Le colosse de 36 ans a disputé 286 matchs dans la LNH, dont un avec le Canadien. Il a cumulé 5 buts et 6 passes en carrière, en plus de 544 minutes de pénalité. On ne saurait toutefois passer sous silence la participation de John Scott au match des étoiles en 2016. Ce dernier avait d’ailleurs marqué deux buts et été élu MVP de la rencontre.

On a très hâte de voir s’il recevra un appel du Temple de la Renommée dans deux ans…