Calem Burger

Deux ex-joueurs du Canadien dominent la KHL

Crédit photo - KHL

Il y a beaucoup de talent dans la KHL. La ligue russe est certainement un circuit de haut calibre, mais on ne peut que constater un écart très important avec le niveau de jeu dans la LNH.

D’une part, la parité est beaucoup plus grande dans la Ligue nationale. D’autre part, la plupart des meilleurs joueurs au monde évoluent en Amérique du Nord. C’est un fait qu’on ne peut nier.

Cette situation fait en sorte que certains joueurs qui n’ont pas réussi à éclore dans la LNH connaissent beaucoup de succès chez les Russes. Plusieurs joueurs québécois comme David Desharnais et Maxime Talbot ont choisi de s’établir en Russie afin de prolonger leur carrière.

 

Deux anciens du CH que tout le monde a oublié

Après une mésentente avec Marc Bergevin, Andrei Markov a opté pour retourner vers sa mère patrie. L’ex-général à la ligne bleue du tricolore ne connaît toutefois pas le même succès que l’an dernier. En 2017-2018, il avait été un défenseur de premier plan au sein de l’AK-Barz de Kazan, avec une récolte de 42 points en 55 matchs.

Cette saison, sa production offensive a nettement chuté: il a obtenu 10 points en 32 rencontres jusqu’à présent.

Néanmoins, d’autres ex-membres du CH, dont on se souvient pas mal moins à Montréal, font la pluie et le beau temps dans la KHL.

 

Nigel Dawes

En février 2011, le Canadien a procédé à une transaction avec les Thrashers. Montréal a envoyé Ben Maxwell à Atlanta en retour de Brent Sopel et Nigel Dawes.

Sopel a disputé 12 matchs avec le tricolore avant de prendre le chemin de la Russie la saison suivante. Nigel Dawes a fait encore moins que ça. Il n’a porté l’uniforme du CH que pour 4 parties. Il a également décidé de poursuivre sa carrière en KHL.

Là-bas, il a connu pas mal plus de succès. Après une première saison de 32 points (16 buts, 16 passes), il a enchaîné avec des campagnes de 34 pts, 49 pts, 56 pts, 53 pts, 62 pts et 56 pts, toutes avec le Barys d’Astana.

L’an dernier, il a terminé au 3e rang des pointeurs du circuit avec une récolte de 56 points en 46 rencontres. En fait, lors des 5 plus récentes saisons, Nigel Dawes a toujours terminé parmi les 10 meilleurs pointeurs de la ligue.

L’attaquant de 33 ans évolue cette saison avec l’Automobilist de Yekaterinburg. Jusqu’à présent, il a obtenu 45 points en 35 rencontres. Il trône actuellement au sommet des pointeurs de la KHL. Il a réussi le tout avec une fiche de +18, le 8e meilleur différentiel de la ligue.

 

Darren Dietz

Si les fans du CH ont certainement oublié Nigel Dawes, ils ne doivent probablement pas se souvenir beaucoup plus de Darren Dietz.

Le défenseur de 6 pieds 1 a été le choix de 5e ronde du tricolore en 2011. Après trois saisons ordinaires dans la AHL, Dietz est monté avec le grand club lors de la campagne de 2015-2016. Il a pris part à 13 parties, durant lesquelles il a récolté 5 points. L’Albertain a été libéré l’été suivant. Il a tenté un retour en signant avec les Capitals, mais s’est résigné en 2017 à quitter pour la KHL.

La saison dernière, Darren Dietz a obtenu 19 points en 44 matchs avec le Barys d’Astana, la même formation pour laquelle évoluait Nigel Dawes.

Contrairement à ce dernier, Dietz est toujours avec Astana cette année et il est tout simplement en feu. Le défenseur de 25 ans a déjà récolté 33 points en 33 matchs, le tout avec un différentiel de +20.

Non seulement il est le défenseur du circuit ayant cumulé le plus de points, mais il est aussi au 5e rang des pointeurs du circuit, toutes positions confondues.