Calem Burger

CMJ 2019: Avoir de la classe ou ne pas en avoir

Crédit photo - NHL.com

Les partisans du Canada ont raison d’être déçus. Perdre en quart de finale à la maison, c’est très loin du scénario qu’on entrevoyait pour Équipe Canada Junior.

La défaite aux mains des Finlandais a fait ressortir le pire et le meilleur de l’être humain et du fan de hockey.

 

Une mère émue

D’abord, la performance du gardien canadien Michael Dipietro a été étincelante, malgré la défaite. Celui-ci a tenu son équipe dans le coup tout le long du match. Les spectateurs lui ont d’ailleurs rendu hommage en scandant son nom pendant la rencontre. Or, parmi la foule, il y avait ses parents. La mère du gardien a visiblement été très émue de cet élan d’amour procuré par les fans à son fils.

#Fail de Hockey Canada

D’ailleurs, Hockey Canada a tellement apprécié le travail de Michael DiPietro, que jeudi matin, sur son site web, le sommaire du match Finlande-Canada indiquait que le gardien Canadien n’avait concédé aucun but à l’adversaire.

32 arrêts sur 32 tirs, malgré une défaite de 2-1 en prolongation. Comment cela se peut-il? Facile! Il suffit de dire que les deux buts des Finlandais ont été marqués dans des filets déserts (ce qui est faux et n’a aucun sens)! C’est pourtant l’information qu’on retrouve sur le site de Hockey Canada ce matin.

 

 

 

De la grande classe

Blanchissage ou pas, Michael DiPietro n’a pas à rougir de sa performance. On peut certainement en dire autant du gardien finlandais Ukko-Pekka Luukkonen.

L’athlète de 19 ans a stoppé 25 des 26 lancers dirigés vers lui et a été un facteur important dans cette victoire surprise de la Finlande. Le choix de deuxième ronde des Sabres en 2017 a prouvé qu’en plus de son talent, il avait beaucoup de classe.

Lorsque son coéquipier Toni Utunen a inscrit le but gagnant, Luukkonen a traversé la patinoire pour aller célébrer avec le reste de son équipe. Il a toutefois effectué une petite halte afin de consoler le gardien Michael DiPietro qui était complètement dévasté.

 

Pas de classe du tout

On félicite le gardien ukko-Pekka Luukkonen pour son geste.

En revanche, on ne peut que déplorer l’attitude de plusieurs amateurs qui, après la défaite du Canada, sont allés vomir leur haine sur le compte Instagram de Maxime Comtois.

Le capitaine a sans doute été désigné comme bouc-émissaire en raison de son tir de pénalité raté en prolongation. Après un début de tournoi sur les chapeaux de roues, Maxime Comtois, à l’image de son équipe, n’a pas été aussi explosif en fin de parcours.

Son rendement ne justifie toutefois aucunement la méchanceté de ces internautes.