Alexis Lafrenière est le joueur le plus dur à affronter selon ses pairs

Hockey

La LHJMQ a sondé ses joueurs en leur posant la question : quel adversaire avez-vous eu plus de difficulté à affronter ?

Les joueurs qui ne sont plus dans la LHJMQ étaient éligibles, en autant que ceux qui évoluent dans le circuit Courteau les ait affrontés dans le passé.

Alexis Lafrenière numéro 1

Sans grande surprise, c’est Alexis Lafrenière qui arrive en tête de ce sondage avec 12% des voix. L’attaquant de l’Océanic est actuellement au sommet des pointeurs de la LHJMQ avec un total de 54 points. À ses deux premières saison, Lafrenière a récolté 80 points et 105 points.

Shawn Element arrive quant à lui au second rang. Après trois saisons à Baie-Comeau, le joueur de centre originaire de Victoriaville évolue cette année pour le Titan d’Acadie-Bathurst. Il a 12 buts et 10 passes en 23 matchs.

Samuel Poulin complète le podium. Le capitaine du Phoenix a récolté 37 points en 23 rencontres cette saison.

 

Deux anciens de la LHJMQ

Dans le top 5, on retrouve aussi Maxime Comtois, qui a fait le saut chez les pros. Cette saison, l’ancien des Tigres et des Voltigeurs a récolté cinq points en 13 matchs avec les Ducks. Plus tôt en novembre, l’attaquant de 20 ans a été rétrogradé dans la Ligue américaine. En cinq rencontres avec les Gulls de San Diego, il a cumulé quatre passes.

Finalement, Noah Dobson arrive au cinquième rang du sondage. Après trois saisons dans la LHJMQ avec le Titan et les Huskies, le défenseur de 19 ans a inscrit deux points en six matchs avec les Islanders de New York cette année.

 

Sondage sur les gardiens

La LHJMQ s’est aussi tournée vers ses partisans afin de leur demander quel gardien finira la saison 2019-2020 avec le plus grand nombre de victoires.

Le cerbère du Phoenix Samuel Hlavaj domine ce sondage avec 36,1% des votes. Il est présentement à égalité avec Anthony Morrone (Voltigeurs) au sommet de la ligue avec 15 gains. Morrone arrive d’ailleurs au second rang avec 15,4% des voix.

Le reste du sondage

  • Olivier Rodrigue (Wildcats) – 12,9%
  • Zachary Émond (Huskies) – 12,8%
  • Alexis Shank (Saguenéens) – 12,1%
  • Autre 10,6%