Découvrez Emy-Jade notre StanleyBae du mois de novembre

Girlfriend
Crédit photo - Emy-Jade & Beatrice

Salut à tous,

Aujourd’hui, pour ma première entrevue StanleyBae, je vous présente une amie très chère que j’ai rencontrée lors d’un voyage au Mexique. Ça ne fait que quelques mois que je la connais, mais je me sens comme si c’était mon amie depuis toujours. Pour le match entre les Golden Knights de Las Vegas et les Canadiens de Montréal, j’ai passé la soirée avec Emy-Jade. Voici les infos qu’elle m’a données.

Comment as-tu créé ton following sur Instagram?

J’ai commencé par utiliser une application: ASK. J’ai publié de vidéos de moi qui débattait sur des sujets que plusieurs veulent éviter ou tout simplement par rapport à la spiritualité. Dans la même année, je faisais beaucoup de danses. Avec ma meilleure amie, on publiait des vidéos de nous en train de danser (vraiment mauvais d’ailleurs) et les gens ont commencé à partager ces vidéos. Par la suite, je publiais régulièrement pour entretenir une certaine relation avec mes abonnées et j’ai fini par en créer une mini communauté. Aujourd’hui, l’engagement et le support  qu’ils m’apportent m’aident à pousser mes projets!

Quelle est la meilleure expérience que tu as vécue grâce à ton compte?

Définitivement mes deux derniers voyages d’influenceurs! J’ai rencontré des personnes incroyables qui vont rester gravées dans mon coeur à jamais.

Quel est le message que tu tentes d’envoyer à tes abonnées?

Je crois que l’important c’est de créer une plateforme qui pousse à se comprendre en tant que personne, à se questionner sur la vie, sur notre personnalité, de découvrir nos forces, nos faiblesses et d’être plus conscient de nos choix. J’utilise mes photos pour montrer aux gens ce qu’ils veulent voir, oui, mais la vraie partie de moi même sur les réseaux sociaux c’est le moment où j’écris ma captation. J’essaie de passer un message qui pousse à réfléchir sur soi-même.

On entend de plus en plus dire qu’Instagram cause des problèmes comme l’anxiété ou la dépression. Tu en penses quoi?

Je suis très consciente de cette triste réalité et je crois qu’en étant une influenceuse on entre beaucoup dans le moule de la société. Ce n’est pas l’idéal pour l’estime, mais je crois qu’il faut être conscient de cette game et de réaliser que tout ça est fictif. La perfection n’existe pas. Même si Instagram vend le rêve, il est important de rester conscient de la réalité.

Combien de temps par jour/semaine consacres-tu à ton compte?

J’essaie d’être organisée et d’y consacrer beaucoup d’heures, mais je suis plutôt paresseuse donc je dirais pas assez pour le travail que j’aimerais y mettre.

Comment gères-tu les haters?

Simple et efficace: delete. Je n’ai pas d’énergie à perdre, encore moins de gérer de la haine.

Quel est ton objectif avec ton compte?

Ouf! J’en ai beaucoup trop. Mon objectif principal est d’apporter une mini différence que ce soit dans la vie de 1-2-3-4 abonnées. D’ouvrir les yeux à quelques personnes.

Quels sont tes trois comptes Instagram favoris?

Je suis une accro de la mode donc Sarah Snyder, Lucas Sabbat et Sydney Carlson.

Quelle est ta photo favorite que tu as publiée sur IG et pourquoi l’aimes-tu autant?

Mes photos favorites sont toujours celles qui sont attendues! Je crois que celle où je tenais un petit enfant en Jamaïque m’a vraiment touché, puisque le petit bébé ne voulait pas partir de mes bras après. J’ai vraiment vécu un petit moment de bonheur pur!

Comment vois-tu le futur des réseaux sociaux?

Honnêtement,  soit les réseaux sociaux vont se démoder comme toutes les tendances de nos jours. Ou bien ils vont devenir la plateforme principale de publicité et de marketing! Un des deux.

Plus de photos de nous deux juste ici.