Georges St-Pierre ne croît pas qu’il défendra son titre des poids moyens

Drama
Embed from Getty Images

Georges St-Pierre ne pense pas qu’il montera dans l’octogone pour défendre sa ceinture des poids moyens de l’UFC. Le Québécois est aux prises avec une colite, une maladie inflammatoire chronique intestinale. Il est à l’écart des activités pour une période indéterminée.

GSP a discuté de son futur dans la catégorie des poids moyens au moment d’un entretien mercredi. Ses propos n’avaient rien de positif pour le président de l’UFC, Dana White.

« Nous allons devoir en parler, mais je ne suis sûr de rien. Vais-je retourner à 185 livres? Je ne crois pas. Bien entendu, si je retourne à 185, je serai alors en mesure de manger. J’ai appris de mes erreurs. Je ne crois pas que c’est une bonne chose à faire, soit de forcer mon corps à prendre du poids et de la masse musculaire. »

« J’ai toujours été contre les drogues de performance. Je suis monté de division de façon naturelle. Ce n’est vraiment pas facile. Je l’ai fait de la manière difficile de façon à prendre du poids et de la masse. C’était très dur et très mauvais pour ma santé. Je crois qu’un corps a un poids naturel qui vous permet de performer. Je suis au poids idéal présentement. »

– Georges St-Pierre

Il semble bien que GSP ne défendra pas son titre des poids moyens de l’UFC, à moins d’un revirement de situation inattendu. L’Ultimate Fighting Championship aurait alors décidé d’y aller de l’avant.

Des spéculations pointent vers un possible combat opposant le champion intérimaire, Robert Whittaker, à Luke Rockhold lors de l’UFC 221 en février 2018. Ariel Helwani (MMA Fighting) croît que l’annonce officielle devrait être faite bientôt.

Via TSN