Georges St-Pierre a vécu l’enfer lors de son camp d’entraînement

Drama
Embed from Getty Images

Georges St-Pierre a discuté avec les représentants des médias, mardi soir, avant d’être chaudement ovationné par les partisans au Centre Bell avec la chanson We Are the Champions comme trame de fond.

GSP a indiqué qu’il a craint pour son état de santé durant son camp d’entraînement.

« J’étais inquiet pour ma santé, le combat c’était le dernier de mes soucis. »

Le champion des poids moyens de l’UFC a lutté entre autres contre une sévère gastro. Le Québécois vomissait tous les jours, en plus de perdre du poids.

« Ça m’a mis complètement à terre pendant deux semaines et demie. C’était à un mois du combat, en plein dans la phase la plus importante de l’entraînement où tu fais le plus de volume et d’intensité. Je l’ai scrappé au complet. »

Maintenant que tout est passé et qu’il a vaincu Michael Bisping pour la ceinture des 185 livres, le combattant de 36 ans peut au moins s’en réjouir.

Il a brandi sa ceinture de champion bien haut du centre de la patinoire au domicile des Canadiens. Il peut être fier de sa performance et tout le Québec l’est également.

Pour le moment, même s’il sait qu’il devra affronter Robert Whittaker pour l’unification de la ceinture, Rush veut savourer des vacances pleinement méritées.

Georges St-Pierre n’a pas voulu dire où il s’en ira. Celui-ci ne veut pas que ses fans prennent des vacances au même endroit que lui. Ce ne serait plus vraiment une période de repos.

« Quelque part d’exotique où il fait chaud, avec une belle plage, l’océan et de la bonne nourriture. »

Via Denis Poissant