Une équipe de la NCAA annule sa saison 2019 après avoir encaissé 53 défaites de suite

Football
Crédit photo - goearlham.com

Dans le sport en général, mais peut-être encore plus dans le sport étudiant, on assiste souvent à des écarts immenses entre certaines équipes.

Les moyens et le pouvoir d’attraction des collèges et universités n’est certainement pas le même pour tous.

Près de nous, on n’a qu’à penser à la domination du Rouge et Or depuis plusieurs années. D’ailleurs, les joueurs de l’Université Laval ont massacré les X-Men de St. Francis Xavier cette fin de semaine par la marque de 63-0. On les félicite et on est content pour eux, mais il faut s’interroger sur la viabilité d’un circuit composé d’une poignée d’équipes élites et d’une majorité de formations qui ne leur arrivent pas à la cheville, saison après saison.

 

53 défaites de suite

Cette réalité n’est pas seulement présente chez nous. En Indiana, aux États-Unis, le programme sportif du Earlham College, dans la Division III de la NCAA, en a marre de perdre.

En effet, l’équipe de foot de ce collège a perdu sa dernière rencontre de la saison par la marque de 70-6!

Il s’agissait de la 53e défaite d’affilée subie par Earlham College. Leur dernière victoire remonte au 26 octobre… 2013!

Devant cette disette qui n’en finit plus, l’école a tout simplement décidé d’abandonner la prochaine saison. Dans un communiqué, le collège américain a annoncé que le programme prenait un pause pour l’an prochain, dans l’espoir de revenir en force pour 2020.

 

Une révision du programme

L’école n’entend pas se tourner les pouces durant cette année sans football. Le programme sera révisé de fond en comble. Le retour du football en 2020 est soumis à trois conditions

  1. Le Earlham College souhaite déterminer le niveau de financement externe nécessaire à son programme
  2. L’école doit embaucher un entraîneur hautement qualifié en vue de la saison 2020
  3. Le collège doit recruter un nombre suffisant d’étudiants-athlètes qui permettront de former une équipe compétitive.