Un joueur de la NFL affirme avoir été agressé sexuellement dans un avion

Crédit photo - United Airlines

Un joueur de la NFL poursuite la compagnie United Airlines en raison d’un incident qui se serait produit le 10 février dernier.

Selon des informations obtenues par TMZ Sports, le joueur en question, qui souhaite demeurer anonyme, voyageait de Los Angeles jusqu’au New Jersey en compagnie d’un ami.

Le plaignant était dans le siège du milieu et c’est une femme qu’il ne connaissait pas qui était à côté de lui, devant le hublot. En raison du coronavirus qui sévissait déjà dans plusieurs pays, le joueur portait un masque. La femme l’aurait alors questionné sur son masque et l’aurait même frappé à plus d’une reprise.

Selon le joueur de la NFL et son ami, la femme en question semblait être intoxiquée. Les deux hommes affirment l’avoir vue prendre des pilules.

Agression

L’ami du joueur est allé se plaindre aux agents de bord, mais ceux-ci n’auraient rien fait.

La présumée agresseuse aurait alors commencé à agresser sexuellement le joueur de football. Elle lui aurait alors massé les genoux et les cuisses, sans son consentement. L’ami de l’athlète est allé rapporter cette situation aux employés de la compagnie aérienne, mais rien n’a été fait.

Par la suite, la femme aurait intensifié ses gestes, allant même jusqu’à tâter et saisir les quadriceps du joueur et passer sa mains près de ses parties intimes.

À ce moment, le footballeur affirme s’être levé et être lui-même allé voir les agents de bord pour qu’ils mettent fin à cette situation. Ceux-ci se seraient toutefois contentés de servir un avertissement verbal à la passagère aux mains baladeuses.

Peu après, la femme aurait carrément saisi le pénis du joueur en plus de lui enlever son masque. L’homme a alors quitté immédiatement son siège afin de retourner voir les agents de bord. La femme se serait alors assise dans le siège du milieu et aurait commencé à agresser sexuellement l’ami du joueur de la NFL. Les employés d’United Airlines auraient finalement décidé de déplacer la passagère dans une rangée vide.

Poursuite

La compagnie aérienne aurait ensuite remis des bons de 150 dollars aux deux hommes afin de les dédommager.

Ils ont toutefois décidé de poursuivre United Airlines pour négligence et pour la détresse émotionnelle qu’ils ont ressentie.

L’entreprise a réagi brièvement en indiquant que la passagère a été déplacée et que la sécurité ainsi que le bien-être de ses clients étaient sa priorité.