Notre power ranking de la NFL en 2020

Embed from Getty Images

Cet article est propulsé par DAZN, qui offre plus de football en direct que quiconque.

L’un des inconvénients les plus mineurs de cette pandémie est le changement du calendrier sportif. Avec la pause forcée, plusieurs sports sont décalés tandis que d’autres non. Ça fait en sorte que par exemple, la saison de la NFL débute le 10 septembre, mais avec les séries de la LNH, on n’a pas eu trop de temps d’y penser.

J’ai donc pris une petite pause de hockey pour replonger dans ma recherche de la NFL. Je me suis dit que ce serait cool de faire un portrait des forces en présence pour cette saison 2020 avec un bon vieux power ranking.

1. Chiefs de Kansas City

Ils ont certainement perdu des partisans au Québec avec la décision louable de Laurent Duvernay-Tardif, mais leur talent est toujours au sommet de la ligue. C’est déjà difficile de ne pas les placer au premier rang à cause de Patrick Mahomes, mais quand on ajoute le titre de champion en titre, ça devient un no-brainer.

2. Ravens de Baltimore

La seule équipe qui m’a causé un dilemme pour le premier échelon est celle de Lamar Jackson. Sans blessure, c’est probablement le seul quart-arrière qui a le potentiel de dépasser Mahomes comme meilleur joueur à sa position cette saison. L’équipe est parfaitement bâtie autour de lui et ces courts camps d’entraînement n’aideront pas les défenses adverses qui avaient déjà de la difficulté à le rattraper.

3. Saints de la Nouvelle-Orléans

Cette course préparation d’avant-saison a mené à l’une des théories pour la saison 2020; la continuité sera récompensée. Drew Brees n’est assurément plus sur la pente ascendante, mais tout le monde est sur la même page en Nouvelle-Orléans et avec le talent en place, c’est suffisant pour être des sérieux aspirants au titre.

4. 49ers de San Francisco

La saison morte bizarre va aussi favoriser les bons entraîneurs selon moi et malgré sa feuille de route dans les grands moments, Kyle Shanahan fait vraiment partie de la crème de sa profession. Je le compare à un golfeur qui a une mauvaise réputation quand vient le temps de gagner un tournoi. Juste pour être en position de le faire aussi souvent, c’est un signe que tu es parmi les meilleurs et c’est de bonne augure pour les 49ers.

5. Bills de Buffalo

On a notre premier écart dans ce classement. Après le top quatre, c’est beaucoup plus difficile de séparer les équipes. Je suis conscient que mon choix des Bills comme best of the rest va probablement en surprendre plusieurs et c’est vrai que c’est audacieux. Ceci étant dit, le reste de leur division est vraiment affaibli et considérant le calendrier de la NFL, c’est un atout majeur pour eux.

6. Cowboys de Dallas

Si tu veux mettre les Cowboys dans le top cinq, je n’ai aucun problème avec ça. Leur sélection de Lamb au dernier repêchage leur a donné l’une des attaques les plus redoutables de la NFL. Le talent sur le terrain est peut-être suffisant pour s’immiscer dans le top quatre. Par contre, je me suis gardé une petite gêne à cause des distractions qui viennent avec cette organisation dans une année où celles-ci seront amplifiés.

7. Titans du Tennessee

Je dois donner le disclaimer que les Titans sont mon club préféré. C’est un drôle de choix, mais ainsi va la vie. Ils ont un style de jeu qui détonne tellement du reste de la ligue, mais c’est ce qui fait leur succès et si le niveau de jeu diminue dans la NFL cette saison, ça va leur porter fruit grâce au style plus simple. Derrick Henry est quand même incroyable et même si on peut douter de son futur à long terme, en attendant, le porteur de ballon peut traîner cette équipe-là sur ces épaules.

8. Seahawks de Seattle

Il y a de ces équipes avec lesquelles je ne savais pas trop quoi faire. Les Seahawks en font partie. Je ne serais pas surpris s’ils étaient les représentants de la NFC au Super Bowl ou s’ils manquaient carrément les séries. C’est ce que ça fait quand une gestion aussi étrange autour d’un quart-arrière de la trempe de Russell Wilson.

9. Packers de Green Bay

Jordan Love représente parfaitement l’optimisme et le pessimisme qu’on peut avoir par rapport aux Packers. D’un côté, repêcher le quart-arrière en première ronde a empêché le club d’aider l’attaque d’Aaron Rodgers, qui manque désespérément d’aide à la position de receveur de passes. De l’autre côté, c’est aussi ce qui peut motiver Rodgers à connaître une saison absolument exceptionnel dans laquelle il traîne les Packers aux sommets.

10. Colts d’Indianapolis

Sur papier, les Colts ont le talent d’être plus haut que ça, mais je les ai baissé à cause du manque de continuité. Je comprends que Philip Rivers a déjà travaillé avec Frank Reich et c’est vrai que ça aide, mais il doit quand même se familiariser avec tout le reste de l’organisation et ça risque de leur coûter une victoire ou deux.

11. Eagles de Philadelphie

Les Eagles ont investi toutes les ressources nécessaires pour régler leurs deux plus gros problèmes; la position de receveur de passes et la défense contre la passe. Par contre, dans la NFL, ça marche rarement comme ça et ces investissements ont tendance à rapporter un peu plus tard qu’on le pense, donc j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

12. Vikings du Minnesota

Encore là, c’est la continuité qui fait descendre les Vikings dans mon classement. Ils vont compter sur plusieurs jeunes joueurs pour combler leurs lacunes. À long terme, c’est une excellente stratégie. Pour cette saison, j’ai mes doutes.

13. Falcons d’Atlanta

Je me suis retenu pour ne pas mettre les Falcons plus haut. Ils sont vraiment difficiles à lire, mais leur talent offensif est tout simplement incroyable. Pratiquement tous leurs partants sont des anciens choix de première ronde. Ce n’est pas une garantie de succès, mais ça te donne les outils pour connaître du succès dans une division qui pourrait être relevée.

14. Cardinals d’Arizona

Les Cardinals pourraient en surprendre plusieurs. Maintenant que le coach et le quart-arrière savent à quoi s’attendre dans la NFL, ils ont le potentiel d’attaquer la ligue avec leur talent respectif. Kyler Murray était un choix populaire comme possible surprise en tant que MVP et si ça se concrétise, ils devront être beaucoup plus hauts dans les classements.

15. Browns de Cleveland

Les Browns ont de très bonnes chances de se qualifier pour les séries selon moi. La vérité, c’est que l’équipe qui est encensée pendant la saison morte comme c’était le cas de Cleveland l’année passée déçoit toujours lors de la saison suivant l’amour incroyable. C’est lors de la campagne subséquente qu’ils font le gros pas en avant et si leur ligne offensive peut tenir le coup, ils seront dangereux.

16. Steelers de Pittsburgh

Ils sont souvent classés plus haut que ça parce que tout le monde assume qu’ils vont être meilleurs s’ils peuvent rester en santé. Le problème, c’est que Ben Roethlisberger est vieillissant et il a un style de jeu qui fait en sorte que sa carrière va frapper un mur soudainement. J’ai l’impression que ce mur-là est très près…

17. Texans de Houston

Tout le monde s’est moqué des Texans pendant la saison morte parce que leurs transactions étaient ridicules. C’est certainement mérité, mais il y a encore du talent dans cette équipe et personne ne s’aligne pour parier contre DeShaun Watson.

18. Broncos de Denver

Je vois les Broncos plus haut que la majorité des experts, mais je dois dire que j’aime vraiment ce qu’ils bâtissent autour de Drew Lock en attaque. Il reste à voir s’il sera en mesure de bien exploiter cette attaque, mais il a l’unité offensive pour exploser. En plus, à cause de l’altitude, les Broncos vont être l’une des seules équipes à conserver leur avantage du terrain.

19. Buccaneers de Tampa Bay

Ça peut être surprenant de les voir aussi bas, mais la vérité, c’est que je ne crois pas vraiment en Tom Brady. Il n’est pas mauvais, mais il n’est plus dominant et tout le monde parle des Bucs comme si c’était le cas. Gronkowski est un bel ajout, mais encore là, il sort littéralement de la retraite, donc on peut se demander jusqu’à quel point il pourra les aider. Ils sont aussi dans une grosse division avec les Falcons et les Saints. Finalement, si je parle de continuité, je dois punir une équipe qui change complètement au poste de quart-arrière.

20. Rams de Los Angeles

L’alignement des Rams ressemble à du fromage suisse. Il y a quelques excellents joueurs, mais la profondeur n’est tout simplement pas au rendez-vous. Ça veut dire que tant que la liste des blessés n’est pas trop longue, ils vont être redoutables, mais la chaîne va finir par débarquer.

21. Chargers de Los Angeles

Les Chargers ont une excellente défense. C’est le genre d’unité qui peut propulser une équipe. Par contre, c’est une toute autre histoire du côté de l’attaque et ça ne s’améliorera pas quand ils vont inévitablement donner le ballon à la recrue Justin Herbert. C’est un quart-arrière entouré de questions et il faudra voir s’il a les réponses.

22. Bengals de Cincinnati

Contrairement à Herbert, pratiquement personne ne doute du talent de Joe Burrow. Le problème, c’est qu’il n’a vraiment pas la même défense dans son équipe. Les Bengals sont en train de bâtir une équipe intéressante, mais ils risquent d’ajouter un autre gros morceau au prochain repêchage.

23. Lions de Detroit

J’adore Matt Stafford et ça me fait mal au cœur de le mettre là, mais si je pense que les coachs vont être cruciaux cette année, je ne peux pas mettre celui qui a le plus de chances de se faire renvoyer pendant la saison, Matt Patricia, plus haut que ça. Stafford a encore le potentiel de traîner ce club-là en séries, mais Patricia peut aussi leur donner un excellent choix au repêchage de la NFL.

24. Dolphins de Miami

Le personnel d’entraîneurs des Dolphins m’a impressionné l’an passé. Avec un personnel complètement dégarni, ils ont réussi des miracles et éventuellement, ils vont être une menace. Ce ne sera toutefois pas cette année puisque leur équipe doit encore maturer. J’ai hâte de voir Tua dans la NFL par contre. Je ne sais pas quand ça va arriver, mais ça va être cool à voir.

25. Patriots de la Nouvelle-Angleterre

C’est bizarre de les placer aussi bas et comme on parle de Bill Belichick, je vais probablement le regretter. Ceci étant dit, leur force était leur unité défensive et c’est l’équipe la plus décimée par les joueurs qui ont décidé de sauter cette saison en raison de la COVID-19. Cam Newton a certainement beaucoup de potentiel, mais il représente aussi un haut risque de blessure et si ça arrive, les Pats pourraient très bien manquer les séries aussi bizarre que ça puisse paraître.

26. Bears de Chicago

Quand tu as deux quarts-arrières, tu n’as pas de quart-arrière. Trubisky et Foles vont retenir cette équipe-là, qui mérite tellement d’avoir finalement un bon jeune quart. Ça sent le changement de régime complet en 2021 à Chicago.

27. Panthers de la Caroline

Matt Rhule a un potentiel intéressant dans la NFL comme entraîneur, mais son équipe manque de talent et de maturité. Il semble avoir bâti une défense intéressante dans le dernier repêchage, mais ça ne les aidera pas cette année et même si Cam Newton est un gros risque de blessure, je ne pense pas qu’ils se soient améliorés de ce côté-là avec Teddy Bridgewater.

28. Raiders de Las Vegas

Je vois les Raiders plus bas que tout le monde, mais quand je parle de continuité, même s’il n’y aura pas de fans, je dois le prendre en compte quand une équipe déménage. En plus, Jon Gruden n’a toujours pas ma confiance comme entraîneur et je ne peux pas dire que Derek Carr me rassure plus.

29. Jets de New York

Les Jets ont profité d’un horaire plus facile l’an passé pour sauver une fiche plus respectable. Ils n’auront pas le même luxe cette année et ça va faire mal. Je crois encore au potentiel de Sam Darnold, mais il va falloir être patient à New York et ce n’est pas nécessairement leur force.

30. Giants de New York

Les Giants ont fait la bonne chose en investissant dans leur putride ligne offensive au cours de la saison morte. Par contre, ce ne sont pas souvent les recrues qui règlent tes problèmes dans la NFL, surtout sur la ligne offensive dans une saison morte où les pratiques ont été coupées. Ça va être une autre saison difficile.

31. Washington

Maintenant que le fiasco de leur nom a progressé, on peut regarder le produit sur le terrain. Le problème, c’est que ce n’est vraiment pas prometteur. Dwayne Haskins a encore une chance de devenir un bon quart dans la NFL, mais il ne risque pas d’avoir la chance de se prouver dans cette organisation chaotique.

32. Jaguars de Jacksonville

Pense aux Sabres l’année de McDavid et Eichel. C’est pas mal les Jaguars cette année. Ils veulent clairement finir dernier pour ramasser Trevor Lawrence. Ce plan-là ne fonctionne pas tout le temps, mais ils se sont donnés les chances de réussir.