Le dernier match de Laurent Duvernay-Tardif avec les Chiefs?

Football
Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Les amateurs de football du Québec ont une raison supplémentaire de regarder le Super Bowl, dimanche.

Pour la deuxième fois seulement dans l’histoire de la NFL, un joueur québécois disputera la grande finale.

Laurent Duvernay-Tardif ne sera certainement pas le héros du match vu la position à laquelle il évolue. Néanmoins, des milliers de Québécois suivront avec beaucoup d’attention ses moindres faits et gestes et son influence sur le résultat du match.

En plus d’évoluer dans la NFL, le garde des Chiefs est diplômé en médecine: un exploit assez phénoménale. LDT a d’ailleurs été passablement populaire auprès des médias québécois, canadiens et américains en marge du Super Bowl.

Un dernier match avec les Chiefs?

Néanmoins, il se pourrait bien que le match de dimanche soit le dernier de Laurent Duvernay-Tardif avec les Chiefs de Kansas City.

Le joueur de 28 ans est encore sous contrat jusqu’à la fin de la saison 2022, mais les paramètres de son entente offrent une opportunité aux Chiefs de sauver de l’argent à la fois dans leur portefeuille et sous le plafond salarial.

Robert Mays et Kevin Clark, du podcast The Ringer NFL Show, ont affirmé cette semaine qu’ils s’attendaient à ce que la formation de Kansas City décide de racheter le contrat du Québécois à la fin de la saison actuelle.

Ils considèrent que LDT a connu une saison en-deçà des attentes, ce qui pourrait inciter les Chiefs à agir ainsi.

Si l’équipe rachète effectivement le contrat de Duvernay-Tardif, ça permettra aux Chiefs de sauver près de cinq millions sur la masse salariale en 2020 et plus de sept millions en 2021. Ils n’auraient également pas à payer la dernière année de contrat du garde québécois.

D’un point de vue extérieur et chauvin, il est certain que ce scénario semble injuste. Laurent Duvernay-Tardif est un joueur intelligent et apprécié de ses coéquipiers. C’est un modèle de persévérance, de discipline et de volonté. Il est une source de fierté pour l’ensemble du Québec.

Il ne faut toutefois pas oublier que les carrières dans la NFL sont souvent très courtes et que le sport professionnel, ça demeure une business.

Même si ce scénario se concrétise, on ne pourra avoir que de l’admiration pour ce que Laurent Duvernay-Tardif a accompli. On lui souhaite bonne chance pour dimanche et espérons qu’il réussira à soulever le trophée Vince-Lombardi.