Antonio Brown aurait détruit une caméra de surveillance

Football
Crédit photo - Sports Illustrated

Le receveur des Buccaneers Antonio Brown a fait l’objet d’une enquête policière en raison d’un incident s’étant produit le 15 octobre dernier.

L’athlète de 32 ans aurait d’abord engueulé le gardien de sécurité de la communauté résidentielle sécurisée où il habite. C’est que le gardien refusait de laisser entrer un invité d’Antonio Brown sans la présence du joueur des Buccaneers.

Le bouillant joueur de football se serait donc présenté à l’entrée où il aurait lancé une bicyclette sur la barrière de sécurité en plus de briser la caméra de surveillance. Il aurait également déchirer des affiches comportant des directives sanitaires en lien avec la COVID-19.

Aucune accusation

Antonio Brown aurait pu faire face à une accusation de méfait, mais la présidente de l’Association des propriétaires n’a pas voulu porter plainte. Cette dernière craignait que le joueur des Buccaneers ne se venge sur ses employés. Elle a ajouté qu’il s’agissait d’un incident mineur et qu’il n’y avait pas matière à poursuivre.

L’athlète a émis un communiqué dans lequel il affirme regretter de s’être emporter. Brown s’est engagé à payer pour réparer les dégâts qu’il a causés.

Les Buccaneers, qui ont signé Antonio Brown deux semaines après cet incident, ont indiqué avoir été mis au courant de cet incident avant de le mettre sous contrat. La formation assure que depuis la signature, le receveur a affiché une attitude exemplaire, qui répond aux exigences de l’équipe.