Calem Burger

Série CIBC : Victoire des Russes en prolongation face à la LHJMQ

Crédit photo - CHL

La Série CIBC Canada Russie a pris fin jeudi à Drummondville, par une victoire des visiteurs.

Les Russes ont battu les représentants de la LHJMQ pour une deuxième fois. Après la domination de mardi, les deux formations se sont livré un match beaucoup plus serré hier.

 

Déroulement du match

En milieu de première période, L’espoir des Ducks Antoine Morand a ouvert la marque.

Le second but du match n’est venu qu’en début de troisième période. Stepan Starkov a inscrit son deuxième filet de la série pour créer l’égalité dans cette rencontre.

Quelques minutes plus tard, le défenseur Noah Dobson a donné une avance de 2-1 à la LHJMQ.

Les Russes ont toutefois marqué le but égalisateur à 14 secondes la fin de la troisième période.

Les deux formations se sont donc dirigées en prolongation. La période de surtemps a seulement duré 1 minute 35. Saveliy Olshansky a inscrit le but gagnant en supériorité numérique, pendant que l’attaquant Raphaël Lavoie purgeait une punition de deux minutes pour accrochage.

 

Les joueurs de la LHJMQ coulés par l’indiscipline

Comme mardi, ce sont les représentants du Québec qui ont dirigé le plus de rondelles au filet, sans réussir à remporter la victoire.

La formation de la LHJMQ a enregistré 36 tirs, alors que les Russes en ont effectué 25.

Comme mardi, la formation québécoise s’est butée à un gardien russe en grande forme. À l’instar de Pyotr Kochetkov mardi, Daniil Tarasov a été dominant. Il a bloqué 34 des 36 rondelles dirigées vers lui.

Devant le filet de la LHJMQ, Olivier Rodrigue a encaissé 3 buts en 25 tirs.

Les Québécois se sont tiré dans le pied en écopant de pas moins de 6 punitions, contre 3 pour leurs adversaires.

L’équipe russe a converti 1 de ses 6 jeux de puissance en but. Les joueurs du Québec ont été blanchis en 3 avantages numériques.

 

Et les espoirs du Canadien ?

Dans le camp de la LHJMQ, Joël Teasdale était encore une fois le seul joueur appartenant au Canadien qui était en action.

L’ailier gauche n’a pas obtenu de point. Il a effectué 2 tirs au but et a écopé d’une punition de 2 minutes. Teasdale a conclu le match avec un différentiel de 0.

Chez les Russes, Alexander Romanov n’a pas inscrit son nom sur la feuille de pointage. Comme Teasdale, il a effectué deux tirs au but, passé deux minutes au banc des punitions et a terminé la soirée avec un différentiel de 0.

 

Une série à l’avantage numérique

Grâce à deux victoires contre la LHJMQ, la délégation russe repart donc avec une fiche gagnante de 4 victoires et 2 défaites.