Pénible calendrier préparatoire pour l’Océanic de Rimouski et Alexis Lafrenière

Crédit photo - Océanic de Rimouski

La saison de la LHJMQ débutera dans moins d’un mois. Actuellement, les 18 équipes du Circuit Courteau sont en plein calendrier préparatoire et certaines formations se débrouillent mieux que d’autres.

 

Les meilleures équipes…

C’est le cas du Drakkar de Baie-Comeau, qui est invaincu en 4 rencontres. La formation de la Côte-Nord a marqué un total de 19 buts et en a concédé 10.

Les Tigres de Victoriaville n’ont pas à rougir de leurs performances jusqu’ici, avec une récolte de 7 points en 4 matchs, 15 buts pour et 9 buts contre. Il s’agit d’ailleurs de la meilleure moyenne de buts alloués de toute la LHJMQ.

Et le Titan d’Acadie-Bathurst a quant à lui une fiche de 3 victoire et 1 défaite, mais le même nombre de buts pour/buts contre (19-10) que Baie-Comeau.

 

…Et les pires

En revanche, les Islanders de Charlottetown et les Wildcats de Moncton ont chacune récolté 3 défaites en 4 matchs préparatoires.

Mais la pire formation jusqu’à présent en calendrier pré-saison, c’est l’Océanic de Rimouski. La formation du bas du fleuve est pourtant perçue comme l’une des plus prometteuses en vue de la prochaine saison, surtout en raison de la présence du jeune prodige Alexis Lafrenière.

En plus, il s’agit de leur 25e anniversaire et pour l’occasion, l’équipe a dévoilé un nouveau logo soulignant son quart de siècle.

Pourtant, en 4 matchs préparatoires, l’Océanic a cumulé 4 défaites, inscrivant un maigre total de 4 buts. En contrepartie, Rimouski en a concédé 13 à ses adversaires.

Il y a d’abord eu deux défaites consécutives de 3-1 contre les Remparts, puis un revers de 4-1 contre Victoriaville. Et samedi, l’Océanic a été une battu une seconde fois par les Tigres, cette fois par la marque de 3-1.

Le plus triste, c’est qu’aucun joueur de la formation n’a récolté plus d’un point jusqu’à maintenant. Pourtant, plusieurs d’entre eux ont disputé 3 matchs préparatoires. De son côté, Alexis Lafrenière n’a pris part qu’à une rencontre durant laquelle il a inscrit une passe et a terminé avec un différentiel de 0. Il n’a décoché qu’un seul lancer vers le filet adverse, mais en revanche, a passé six minutes au banc des punitions.

 

Calendrier préparatoire VS saison régulière

Si on regarde le calendrier préparatoire de l’an passé, on remarque que le Titan avait récolté 6 défaites en 6 matchs. Ces insuccès se sont poursuivis tout le long de la saison. En effet, la formation d’Acadie-Bathurst a terminé la saison régulière au dernier rang de la ligue avec 8 victoires en 68 matchs.

Mais il y a de l’espoir pour l’Océanic cette saison. L’an dernier, le Drakkar avait terminé le calendrier préparatoire en avant-dernière place avec 1 victoire et 4 défaites. Ça n’a pas empêché Baie-Comeau de terminer la campagne au 4e rang de la LHJMQ avec une fiche de 49-15-4.

Les finalistes de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial en 2019, les Mooseheads, avait quant à eux terminé le calendrier préparatoire en 14e place avec 2 victoires, 2 défaites et 2 défaites en prolongation. Ça s’est beaucoup mieux passé en saison régulière (49-15-4).

En gros, rien n’est joué pour l’Océanic.

Il reste d’abord deux matchs préparatoires à disputer. Rimouski affrontera le Titan deux fois, le 6 et le 14 septembre. Ensuite, l’Océanic aura 68 matchs pour prouver que ses débuts chancelants ne voulaient absolument rien dire.