Nick Suzuki sur les traces de Connor McDavid et Mitch Marner

À moins d’un important revirement, Nick Suzuki sera le meilleur pointeur des séries 2019 dans la OHL. L’Espoir du Canadien est actuellement seul en tête avec 38 points (15 buts, 23 passes).

Son plus proche poursuivant, Sasha Chmelevski (67’s d’Ottawa), a présentement amassé 29 points (10 buts et 19 passes).

La série finale entre les 67’s et le Storm est égale 2-2. Il reste donc un maximum de 3 matchs avant que l’une des deux équipes soit sacrée championne de la OHL.

Bien entendu, dominer dans le junior et dominer dans la LNH, ce sont deux choses complètement différentes. Néanmoins, lorsqu’on regarde les joueurs qui ont dominé la OHL en séries au fil des années, on réalise que Nick Suzuki risque de faire partie d’un palmarès comprenant plusieurs joueurs d’exception.

Il y a bien sûr des joueurs oubliables tels que Kerby Rychel, Robby Mignardi et Justin Avevedo. Cependant, on retrouve aussi plusieurs joueurs qui figurent aujourd’hui parmi l’élite de la LNH.

 

Justin Williams

En 2000, les Whalers de Plymouth se sont inclinés en finale face aux Bulls de Belleville. Au sein de la formation, on retrouvait un certain Justin Williams. Ce dernier a été le meilleur pointeur des séries cette année-là avec une récolte de 14 buts et 16 passes en 23 matchs.

 

Corey Perry

En 2005, les Knights de London ont soulevé la Coupe J. Ross Robertson après avoir éliminé les 67’s d’Ottawa en finale. Le meilleur pointeur des séries 2005? Corey Perry, qui avait obtenu 38 points (11 buts, 27 passes) en 18 rencontres.

 

Patrick Kane

Lors des séries 2007, les Knights de London ont perdu en demi-finale contre les Whalers de Plymouth, qui ont éventuellement remporté la série finale. C’est toutefois un joueur des Knights, Patrick Kane, qui a obtenu le plus de points ce printemps-là. Le futur joueur vedette des Blackhawks avait récolté 31 points (10 buts, 21 passes) en 16 matchs.

 

Taylor Hall

Lorsqu’il a été choisi au tout premier rang par les Oilers en 2010, Taylor Hall venait de dominer les séries de la OHL deux années de suite.

En 2009, l’attaquant des Spitfires de Windsor avait amassé 36 points (16 buts, 20 passes) en 20 matchs. L’année suivante, il en avait récolté 35 (17 buts, 18 passes) en 19 rencontres. Les Spitfires ont d’ailleurs remporté les séries de la OHL lors de ces deux printemps.

 

Mark Scheifele

En 2013, les Colts de Barrie se sont inclinés en 7 matchs lors de la grande finale et les Knights de London ont mis la main sur la Coupe J. Ross Robertson.

C’est toutefois Mark Scheifele qui a été le meilleur pointeur de ces séries. L’attaquant des Colts a amassé 41 points en 21 rencontres.

 

Connor McDavid

Lors des séries de 2015, c’est nul autre que Connor McDavid qui a complètement dominé les séries, récoltant 49 points en 20 matchs. Cette année-là, le deuxième meilleur pointeur des séries de la OHL était Cole Cassels, qui avait 18 points de moins que McDavid.

 

Mitch Marner

L’année suivante, c’est Mitch Marner qui a terminé au premier rang des pointeurs en séries. Le futur attaquant des Maple Leafs avait récolté 44 points (16 buts, 28 passes) en 18 rencontres, devançant son coéquipier chez les Knights de London, Matthew Tkachuk, qui avait amassé 20 buts et 20 passes.

 

Alex DeBrincat

Au printemps 2017, c’est Alex DeBrincat, des Otters d’Erie, qui a obtenu 38 points en 22 matchs. L’ailier gauche a ensuite fait le saut avec les Panthers, avec qui il a récolté 128 points en 164 matchs lors des deux plus récentes saisons de la LNH. L’an dernier, il a inscrit pas moins de 76 points, dont 41 buts. Il n’est âgé que de 21 ans.