Nick Suzuki aide le Storm à créer l’égalité contre les 67’s d’Ottawa

Crédit photo - Guelph Today

C’était le 4e match de la finale de la OHL mercredi, entre le Storm de Guelph et les 67’s d’Ottawa.

Lundi, le Storm avait infligé une première défaite en séries à la troupe d’André Tourigny en dominant Ottawa par la marque de 7-2.

Mercredi, la victoire a été beaucoup plus difficile à obtenir.

 

Le Storm prend l’avance par 3 buts

Ce sont les 67’s qui ont été les premiers à s’inscrire au pointage, moins de 5 minutes après le début du match. Les joueurs du Storm ont toutefois répliqué avec deux buts dans les 20 premières minutes du match et deux autres en deuxième période.

Ils n’ont toutefois pas réussi à conserver leur avance de 4-1 jusqu’au deuxième entracte. Lucas Chiodo a rétréci l’écart à 4-2 en fin de seconde période.

Le Storm s’est redonné une priorité de 3 buts en début de troisième période grâce au filet de Liam Hawel, aidé par nul autre que Nick Suzuki.

 

Le Storm sauve les meubles en troisième période

Les 67’s ont néanmoins fait comprendre qu’ils n’avaient pas dit leur dernier mot. Ottawa a complètement dominé la troisième période 16-3 au chapitre des tirs au but.

C’est sur le jeu de puissance, à 16:05 que les 67’s ont enfin réussi à trouver le fond du filet. Ils ont ajouté un but à 3 secondes de la fin, mais ont manqué de temps pour compléter leur remontée.

Le Storm a remporté la rencontre par la marque de 5-4.

 

Une autre grande soirée pour Nick Suzuki

Comme il nous y a habitué depuis le début des séries, Nick Suzuki a connu un très grand match. L’espoir du Canadien a récolté 1 but et 2 passes en plus d’être nommé la première étoile de la rencontre.

Il a également prouvé qu’il était capable de jouer avec robustesse.

Le joueur de 19 ans a désormais amassé 38 points (15 buts, 23 passes) en 22 matchs éliminatoires cette saison. Il a ainsi dépassé le record d’équipe pour le nombre de points récoltés au cours des mêmes séries.

Ce record appartenait précédemment au Québécois Martin St-Pierre qui en avait obtenu 35 en 22 matchs lors du printemps 2004.

Le record absolu dans la OHL est détenu par Justin Papineau. En 1999, ce dernier avait obtenu 51 points (21 buts, 30 passes) en 21 rencontres.