L’un des choix du CH est un vol, selon Cole Caufield

Crédit photo - DobberProspects

Avant le début du repêchage 2020, le Canadien avait 10 choix en poche. Il aura finalement utilisé huit de ces sélections pour réclamer six attaquants, un défenseur et un gardien. Cinq de ces joueurs évoluent actuellement du côté des États-Unis.

C’est le cas notamment de Sean Farrell, un ailier gauche réclamé en quatrième ronde (124e rang).

Son nom ne vous dit sûrement pas grand chose, mais il a été qualifié de vol par un jeune joueur bien connu des partisans du CH.

En effet, Cole Caufield a affirmé que le tricolore avait frappé un coup de circuit en repêchant Farrell aussi tard.

Les deux attaquants ont évolué ensemble au sein de l’équipe américaine des moins de 18 ans en 2018-2019 et chez les moins de 17 ans l’année précédente.

En 2017-2018, Sean Farrell a inscrit cinq buts et 15 passes en 34 rencontres. L’année suivante, l’attaquant américain a récolté huit buts et 11 passes en 28 parties.

Le joueur de cinq pied neuf pouces a a disputé la plus récente campagne avec le Steel de Chicago dans la USHL. En 44 rencontres, Farrell a inscrit 15 buts et 41 passes. Il a conclu la saison au cinquième rang des pointeurs de sa formation. Le nouvel espoir du CH a terminé à seulement trois points de Brendan Brisson, qui a été réclamé en fin de première ronde (29e rang) par les Golden Knights, mardi. Leur coéquipier Sam Colangelo a quant à lui été sélectionné au début de la deuxième ronde (36e rang) par les Ducks. Ce dernier n’a inscrit que deux points de plus que Farrell en 2019-2020.

L’avenir nous dira si Cole Caufield aura eu raison de louanger cette sélection du tricolore et si les deux Américains auront à nouveau l’occasion de jouer ensemble.