LHJMQ: l’espoir du CH Joël Teasdale connaît des séries exceptionnelles

Crédit photo - Capture d'écran Instagram

Marc Bergevin doit se frotter les mains d’avoir fait signer un contrat de recrue à Joël Teasale en septembre dernier. Celui-ci est en train de donner complètement raison au DG du Canadien.

En effet, il n’y a pas que Nick Suzuki qui est dominant depuis le début des séries. Pendant que ce dernier domine la OHL, Teasdale est en train de briller du côté de la LHJMQ. L’attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda est présentement le deuxième meilleur pointeur de la ligue depuis le début des séries. Le Québécois, qui n’a jamais été repêché, a jusqu’ici récolté 21 points (10 buts, 11 passes) en 12 rencontres.

Il est dépassé seulement par Raphaël Lavoie, qui est pressenti pour être sélectionné en première ronde lors du prochain repêchage de la LNH. Celui-ci a inscrit 24 points (16 buts, 8 passes).

 

Teasdale se lève quand ça compte

Âgé de 20 ans, Joël Teasdale est un ailier gauche de 6 pieds et environ 200 livres. Cette saison, il a inscrit un total de 43 buts et 37 passes en 65 matchs. Il a conclu la campagne au 4e rang des buteurs du circuit Courteau.

Les Huskies disputent présentement leur série de demi-finale face à l’Océanic de Rimouski. Rouyn-Noranda est actuellement privée de son meilleur pointeur, Peter Abandonato, qui souffre d’une mononucléose.

Lors du premier match, le Québécois a inscrit deux buts dans une victoire de 5-1 des Huskies. Le lendemain, Joël Teasale a obtenu deux passes sur le but égalisateur et le but gagnant dans une victoire de 4-3 de la formation abitibienne.

Le troisième match de cette série sera présenté ce soir à Rimouski.

Peu importe ce qui se produit pas la suite, il est déjà certain que Joël Teasdale sera l’un des joueurs à surveiller au camp d’entraînement du CH l’an prochain. À moins d’une immense surprise, on pourra suivre son développement chez le Rocket de Laval en 2019-2020.