Les Saguenéens de Chicoutimi seront très intéressants à surveiller pour les fans du CH

Crédit photo - Capture d'écran Instagram

L’an dernier, on a suivi avec intérêt les saisons de Nick Suzuki, Joël Teasdale, Ryan Poehling, Cayden Primeau et tous les autres espoirs du CH qui ont brillé en 2018-2019.

On a hâte de voir ce que ces joueurs feront cette saison, mais on espère aussi voir d’autres espoirs connaître des performances intéressantes.

Dans la LHJMQ, il est clair que les Saguenéens de Chicoutimi seront probablement l’une des équipes qu’il faudra avoir à l’œil.

 

Deux espoirs du CH à Chicoutimi

En effet, les Sags compteront deux espoirs du tricolore au sein de leur alignement cette saison. D’abord, il y a Rafaël Harvey-Pinard, qui vient de remporter la Coupe Memorial avec les Huskies. Ce dernier a été échangé à Chicoutimi au cours de la saison morte. À peine arrivé, il a déjà été nommé capitaine des Saguenéens.

Le joueur jonquiérois a récolté 85 points en 66 matchs la saison dernière. Il a ajouté 27 points en 20 rencontres lors des plus récentes séries de la LHJMQ. L’attaquant de 20 ans aura certainement un rôle important au sein des Sags.

Malgré l’âge de Rafaël Harvey-Pinard, le CH a décidé de le sélectionner en 7e ronde (201e rang) lors du plus récent repêchage.

Et il y a Samuel Houde, choix de 5e ronde du tricolore en 2018 (133e au total). L’attaquant de 19 ans  disputera sa 4e saison à Chicoutimi. L’an dernier, il a inscrit 43 points (16 buts et 27 passes) en 64 matchs. Il a également récolté 3 passes en 4 rencontres éliminatoires.

 

Deux espoirs de premier plan pour la LNH

Les partisans du CH voudront aussi surveiller l’attaquant Théo Rochette, perçu pas plusieurs comme un joueur qui pourrait être sélectionné en fin de première ronde lors du repêchage 2020 de la LNH.

L’attaquant de 17 ans a connu une première saison du tonnerre dans la LHJMQ, récoltant 43 points en 59 rencontres avec les Saguenéens l’an dernier.

Et il y a Hendrix Lapierre, le premier joueur sélectionné au repêchage de 2018 dans la LHJMQ. L’attaquant de 17 ans sera lui aussi éligible à l’encan amateur de la LNH de 2020. Plusieurs s’attendent à le voir sortir dans le top 10 ou le top 15 en juin prochain.

L’an passé, Lapierre a inscrit 45 points en 48 rencontres.

Si le CH est exclu des séries cette saison, un scénario malheureusement très probable, la pression pourrait être très grande pour que le Canadien sélectionne l’un de ces deux Québécois. Surtout que le repêchage aura lieu à Montréal…