Le repêchage 2020 de la LNH s’annonce très bien pour les joueurs de la LHJMQ

Après un repêchage 2019 maigre pour les joueurs de la LHJMQ, l’encan amateur de la LNH s’annonce faste pour les représentants du circuit Courteau.

11 hockeyeurs de la LHJMQ ont été sélectionnés au total cette année, dont deux en première ronde. Si la tendance se maintient, la ligue québécoise devrait faire beaucoup mieux en 2020.

Le site Elite Prospects a dévoilé la liste des 31 plus beaux espoirs en vue de l’encan de l’an prochain. Or, parmi cette liste, on retrouve pas moins de sept représentants du circuit Courteau.

 

Alexis Lafrenière en tête

On entend son nom depuis déjà un bon moment: Alexis Lafrenière est le nom qui revient le plus souvent parmi les favoris pour le premier rang du repêchage de 2020.

Le palmarès d’Elite Prospects ne fait pas exception. En effet, l’attaquant de l’Océanic de Rimouski arrive en première place de la liste. Le jeune homme de St-Eustache vient de connaître deux premières saisons exceptionnelles dans la LHJMQ.

  • 2017-2018 : 80 points (42 buts et 38 passes) en 60 matchs; +35
  • 2018-2019 : 105 points (37 buts, 68 passes) en 61 matchs; +52

Et son rendement de diminue pas en séries. En 20 parties éliminatoires, il a cumulé 13 buts et 17 passes.

Avec 6 pieds 1 et 192 livres, il possède le format idéal pour un joueur de la LNH.

 

Plusieurs autres joueurs du Québec à surveiller

S’il est presque acquis que Lafrenière sera réclamé au premier échelon, on ne devrait pas avoir à attendre très longtemps avant de voir d’autres joueurs de la LHJMQ être sélectionnés.

 

Justin Barron

En effet, Justin Barron arrive au 9e rang de la liste. Le défenseur de 6 pieds 2 et 187 livres évolue pour les Mooseheads de Halifax. Il est d’ailleurs natif de la capitale de la Nouvelle-Écosse.

À sa deuxième campagne dans la LHJMQ, il a récolté 9 buts, 32 passes en 68 matchs. Le tout avec un différentiel de +42. En séries, il a récolté 13 points (2 buts, 11 passes) en 23 rencontres ce printemps. En outre, Justin Barron est le tout premier défenseur du palmarès de Elite Prospects, ce qui ne peut qu’être un avantage pour lui et possiblement contribuer à ce qu’il soit repêché plus tôt.

 

Hendrix Lapierre

Sélectionné au premier rang du repêchage 2018 de la LHJMQ, Hendrix Lapierre pourrait bien être sélectionné assez tôt lors de l’encan 2020 de la LNH. En effet, à sa première saison dans le junior, le joueur de centre natif de Gatineau a récolté 45 points en 48 matchs.

L’attaquant de 5 pieds 11 arrive au 14e rang du palmarès en vue du prochain repêchage de la LNH.

 

Jérémie Poirier

Au 17e échelon de la liste, on retrouve le défenseur Jérémie Poirier. Le jeune homme qui vient d’avoir 17 ans a récolté 21 points en 61 rencontres avec les Sea Dogs de Saint John. Il a conclu la campagne 2018-2019 avec un différentiel de -41. Si son différentiel vous fait peur, prenez note qu’il s’agit du moins pire parmi les défenseurs des Sea Dogs ayant disputé au moins 50 matchs cette saison.

Saint John a connu une saison atroce, terminant à l’avant-dernier rang de la LHJMQ avec 13 victoires, 49 défaites et 6 revers en prolongation/fusillade. La formation des Sea Dogs a accordé un total de 364 buts, un sommet dans la ligue cette saison. En revanche, Jérémie Poirier et ses coéquipiers n’ont inscrit que 169 buts, le deuxième plus faible total du circuit.

 

Trois autres joueurs de la LHJMQ dans le top 31

On a donc 4 représentants de la LHJMQ dans le top 20. Si on regarde l’ensemble des 31 meilleurs espoirs, trois autres noms s’ajoutent à ce palmarès.

  • 23e rang: Dawson Mercer (Voltigeurs de Drummondville) – Ailier Droit. 30 buts et 34 passes en 68 matchs
  • 26e rang: Mavrik Bourque (Cataractes de Shawinigan) – Centre. 25 buts et 29 passes en 64 matchs.
  • 29e rang: Théo Rochette (Saguenéens de Chicoutimi) – Centre. 14 buts et 29 passes en 59 matchs.

Bien sûr, l’année qui s’en vient pourrait changer bien des choses pour les joueurs du Québec et d’ailleurs. Il s’agit d’un classement préliminaire qui ne garantit rien, mais qui permet tout de même d’être plein d’espoir en vue du repêchage 2020 qui, d’ailleurs, aura lieu à Montréal.

 

Via Elite Prospects