Finale de la OHL: Nick Suzuki et le Storm s’inclinent en lever de rideau

Crédit photo - Guelph Today

Tout comme dans la LHJMQ, c’était le début de la finale jeudi dans la OHL.

Après avoir comblé des déficits de 0-3 et de 1-3 lors des deux rondes précédentes, le Storm fait face aux 67’s d’Ottawa.

Ça s’est toutefois moins bien passé pour le Storm, qui s’est incliné 7-2 en lever de rideau.

 

Un adversaire de taille

Cette saison, les 67’s ont terminé au premier rang de la ligue avec une fiche de 50-12-6. Il s’agit de la meilleure défense du circuit cette année. Ottawa n’a accordé que 183 buts en 68 matchs, 23 de moins que les Wolves de Sudbury, la formation qui a alloué le deuxième plus faible total de buts.

En séries, les 67’s n’ont pas encore perdu un seul match. L’équipe évoluant dans la capitale fédérale a remporté ses 13 matchs, en incluant celui de jeudi. Ce printemps, Ottawa a inscrit 74 buts et n’en a concédé que 31.

 

Un match à sens unique

Hier, les 67’s d’Ottawa ont dominé au chapitre des tirs au but (39 contre 26). Ils ont profité de 4 de leurs 8 jeux de puissance

L’attaquant Sasha Chmelevski a récolté deux buts et deux passes. Tye Felhaber a quant à lui inscrit deux filets.

Après avoir pris les devants 3-0, les 67’s ont vu le Storm marquer à deux reprises lors de la seconde période.  Ottawa a toutefois répliqué avec un but avant le deuxième entracte et trois autres filets en troisième période.

 

Malgré tout, un bon match pour Nick Suzuki

Dans la défaite, Nick Suzuki a quand même réussi à récolter un but, inscrit en avantage numérique. L’espoir du Canadien a décoché 6 lancers au cours de la rencontre et a terminé la soirée avec un différentiel de 0.

L’attaquant de 19 ans trône toujours en tête des pointeurs de la OHL depuis le début des séries. Il a inscrit 14 buts et 18 passes en 19 matchs éliminatoires.

Le deuxième match de la finale entre le Storm et les 67’s sera présenté samedi à Ottawa.