Finale de la Coupe du Président: les Huskies prennent les devants 2-1

Crédit photo - Halifax Moosheads

C’était le troisième match de la finale de la Coupe du Président, lundi, dans la LHJMQ.

Les Huskies et les Mooseheads avaient chacune remporté un match à Rouyn-Noranda. Les deux formations se retrouvaient donc à Halifax à égalité dans la série.

Après avoir perdu le second match en deuxième période de prolongation, les Huskies ont voulu éviter que ce scénario se répète. La formation abitibienne a pris les devants rapidement dans la rencontre grâce au but de Joël Teasdale. L’espoir du CH a profité du fait que le défenseur des Mooseheads Patrick Kyte avait perdu son bâton pour s’approcher du gardien et le battre d’un tir précis.

Benoît-Olivier Groulx a répliqué pour les Mooseheads 5 minutes plus tard. Rouyn-Noranda a refusé de laisser les choses ainsi et ont marqué deux autres fois avant la fin de la première période. C’était donc 3-1 pour les Huskies après 20 minutes.

Halifax a rétréci l’écart eu deuxième période, mais les champions de la saison régulière ont marqué deux autres buts pour l’emporter 5-2.

Le gardien Samuel Harvey a vraiment fait la différence pour Rouyn, bloquant 31 des 33 lancers dirigés vers son filet. À l’autre bout de la patinoire, Alexis Gravel a effectué 30 arrêts sur 34 tirs.

 

Joël Teasdale au sommet des pointeurs

En plus d’avoir inscrit le premier but du match, Joël Teasdale a aussi marqué dans un filet désert en fin de rencontre.

Il a terminé la soirée avec 2 buts, un différentiel de +3 et 5 tirs au but, tous dangereux.

Cette performance lui a d’ailleurs permis de dépasser l’attaquant Raphaël Lavoie des Mooseheads au sommet des pointeurs de la LHJMQ en séries.

Teasdale a maintenant un total de 31 points (14 buts, 17 passes) en 17 matchs. Pressenti pour être repêché en première ronde le 21 juin prochain, Lavoie a quant à lui 30 points (19 buts et 11 passes) en 20 rencontres éliminatoires. Ce dernier a obtenu une passe dans le match de lundi.

Il est également important de mentionner que Joël Teasdale a un différentiel de +16 depuis le début des séries, alors que Raphaël Lavoie est à +1.