Vidéo // Les baies vitrées du Barclays Center sont trop hautes pour Bérubé

Berube

Mercredi soir, les Islanders ont retrouvé le chemin de la victoire grâce à un gain de 3-1 contre les Sénateurs au Barclays Center. Jean-François Bérubé a été l’un des grands responsables de cette victoire en arrêtant 22 des 23 lancers dirigés vers son filet. Il a d’ailleurs gardé son plus bel arrêt de la soirée pour Mark Stone.

Cette performance lui a valu le titre de première étoile du match. Comme il était à la maison, il a dû ressortir sur la glace pour saluer la foule lorsqu’il a été annoncé. Il a également participé à une tradition de plus en plus commune dans la LNH en donnant un souvenir à un jeune partisan situé près de la glace.

C’est à ce moment-là que Bérubé a connu ses plus gros problèmes de la soirée. Le gardien québécois de 24 ans a eu besoin de 5 tentatives avant de lancer correctement la rondelle souvenir au jeune partisan. Au moins, il n’a jamais abandonné et il a gardé le sourire tout au long du processus.

La journaliste de MSG qui s’occupait de l’entrevue d’après-match s’est moqué de lui pour ces complications, mais Bérubé a pris le tout avec le sourire. Après le match, il a même tweeté à la blague que les baies vitrées du Barclays Center étaient assez hautes. Sa bonne attitude nous rappelle qu’il est un gars qui profite bien de sa place dans la LNH après un développement qui lui a fait passer plusieurs saisons dans les mineures pour l’organisation de Los Angeles.

Cette séquence démontre aussi l’impact de cette victoire sur les Islanders. Avec ce gain, ils prennent une avance de 4 points sur la 9e place tout en ayant encore un match en main. Après une séquence de défaites, ça va leur faire du bien d’avoir un peu moins de pression et même si ça n’a pas permis à Bérubé d’avoir une meilleure performance sur cette séquence, ça devrait les aider pendant les matchs.