Une première pour Auston Matthews dans la LNH

Drama
Embed from Getty Images

Les Maple Leafs ont battu les Flames 4-1 à Calgary mercredi soir, mais leur vedette, Auston Matthews, a vécu une première dans la ligue. Pour la première fois de sa carrière, il n’a pas obtenu de tir au but dans un match. Il avait la plus longue séquence active de la LNH à 103 matchs. Il s’agit aussi de la plus longue séquence du genre de l’histoire de la ligue pour commencer une carrière.

Matthews avait quand même pas mal de chemin à faire pour battre le vrai record à ce chapitre. C’est Raymond Bourque qui le détient avec 360 matchs consécutifs avec au moins un tir. Au cours des dernières années, Jeff Carter et Alex Ovechkin sont ceux qui sont venus le plus près de ce record avec 315 matchs consécutifs chacun.

Après le match, le #34 a minimisé le tout en disant ne pas comprendre pourquoi c’était une histoire et dans une victoire, c’est probablement normal. En plus, il a récolté une mention d’aide et il a dirigé deux tirs vers le filet adverse. L’un d’entre eux a été bloqué par la défense des Flames tandis que l’autre a manqué le filet. Malgré une absence de quatre matchs, Auston Matthews est le 27e meilleur pointeur de la ligue avec 24 points en 22 matchs.

Son match sans tir n’était pas la seule chose qui sortait de l’ordinaire dans cet affrontement entre les Leafs et les Flames. La ligue a décidé de réviser pendant un bon moment le but de Leo Komarov dans un filet désert au cas où Patrick Marleau ait été hors-jeu. C’est déjà une révision limite, mais c’est encore pire quand on sait qu’il restait alors 0,9 secondes au tableau indicateur et que le score était de 4-1. Je comprends que le différentiel de buts peut ultimement faire une différence, mais c’est difficile de demander aux partisans de rester à l’aréna ou devant leur télévisuel quand une situation comme celle-là se produit.

Une drôle de révision